"Alien : Covenant" : le sixième volet d'une saga au succès monstre

Par @Culturebox
Mis à jour le 07/05/2017 à 15H20, publié le 07/05/2017 à 12H37
La créature monstrueuse d'"Alien : Covenant". 

La créature monstrueuse d'"Alien : Covenant". 

© 20th Century Fox

Trente-huit ans après "Alien, le 8e passager", Ridley Scott reprend les rênes en signant le sixième opus de la mythique saga de science-fiction. Il avait déjà réalisé le cinquième épisode, "Prometheus", dont "Alien : Covenant" est la suite. En vedette : Michael Fassbender et Guy Pearce, avec surtout la terrifiante créature qui fait frissonner depuis plusieurs générations.

Reportage : N. Lemarignier / S. Gorny / M-P. Degorce / J-A. Balcells / I. Cavaletto 

En 1979, avec "Alien, le 8e passager", Ridley Scott creusait un genre encore timide mêlant horreur et science-fiction. Il innovait surtout en faisant d'une femme le héros, le lieutenant Ripley, interprétée par la charismatique Sigourney Weaver qui trouvait là son premier grand rôle au cinéma, après être passée par le théâtre. Certaines scènes sont devenues cultes et ce premier épisode reste une référence pour de nombreux fans. 

Ian Holm, John hurt, Sigourney Weaver et Tom Skerritt dans "Alien, le 8e passager". 

Ian Holm, John hurt, Sigourney Weaver et Tom Skerritt dans "Alien, le 8e passager". 

© UFD / Allo Ciné

Sept ans plus tard, en 1986, c'est James Cameron, tout juste sorti du succès de "Terminator" (1984), futur réalisateur de "Titanic" (1997) et créateur d"Avatar" (2009), qui signe le 2e volet, "Aliens, le retour".

En 1992, David Fincher réalise "Alien 3", son premier long métrage, avant de céder sa place à un "frenchy", Jean-Pierre Jeunet ("Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain"), qui signe le 4e épisode, "Alien, la résurrection (1997)". C'est sans doute cette alternance de réalisateurs aux univers très différents qui explique le succès de la saga. 

En 2012, Ridley Scott reprend la main avec "Prometheus" qu'il présente comme une prequelle de son premier "Alien". Cette fois, le personnage incarné par Sigourney Weaver a disparu et c'est Noomie Rapace ("Millénium") qui la remplace en tête de distribution dans un tout autre rôle. 

"Alien : Covenant" de Ridley Scott. 

"Alien : Covenant" de Ridley Scott. 

© 20th Century Fox

Le 6e épisode, lui, est une suite directe de "Prometheus". On y retrouve notamment Michael Fassbender et Guy Pearce qui reprennent leurs rôles, ainsi que de nouveaux venus comme Katherine Waterston et James Franco. Les membres d'équipage du vaisseau Covenant font route vers une planète au fin fond de la galaxie avec pour projet d'y fonder une colonie. Mais ils captent un signal et découvrent une nouvelle destination plus proche, apparamment paradisiaque et inexplorée. Comme on peut s'y attendre, l'expédition va tourner au cauchemar. 

Ridley Scott dirigeant Katherine Waterston dans "Alien : Covenant". 

Ridley Scott dirigeant Katherine Waterston dans "Alien : Covenant". 

© 20th Century Fox

Ce nouveau volet reprend tous les éléments qui ont fait le succès de la saga et il fait la part belle à la bête, ce Xénomorphe terrifiant, baveux et assoiffé de sang, concu par le peintre, illustrateur et designer suisse H. R. Giger , décédé en 2014. Une créature monstrueuse qu'on ne voyait pas beaucoup dans "Prometheus", ce qui a déçu de nombreux fans. Message reçu : Ridley Scott lui a rendu la vedette. "Cette créature est très dérangeante et inhabituelle" confie le réalisateur. "C'est sans doute la meilleure créature que j'ai jamais vue au cinéma", confie-t-il. 

affiche alien
Et l'aventure est loin d'être finie : Ridley Scott envisage déjà de réaliser deux nouveaux épisodes, voire plus. "Si vous voulez vraiment une franchise, je peux continuer à tourner la manivelle pour six autres volets. Je ne vais pas m'interrompre encore une fois. Pas question" confiait-il récemment. L'épouvantable créature n'a pas fini de (nous en faire) baver. 

"Alien : Covenant" de Ridley Scott sort le10 mai 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !