"24 jours", Zabou Breitman : "être faux sur un film pareil c'est être indécent"

Par @Culturebox
Mis à jour le 29/04/2014 à 17H45, publié le 29/04/2014 à 12H13
Zabou Breitman et Pascal Elbé au Soir3

Zabou Breitman et Pascal Elbé au Soir3

© France3/culturebox

Sortie en salle ce mercredi 30 avril du dernier film d'Alexandre Arcady, "24 jours". Le réalisateur revient sur l'horreur et la barbarie dont a été victime Ilan Halimi, 23 ans, enlevé, séquestré et torturé durant trois semaines parce que juif, par le gang des barbares, avant de succomber à ses blessures. Zabou Breitman et Pascal Elbé qui jouent les parents d'Ilan étaient les invités du Soir3.

Pour réaliser "24 jours",  Alexandre Arcady a choisi de s'inspirer du livre éponyme de Ruth Halimi - qui ressort en poche en même temps que le film - pour raconter ce drame, où "pour la première fois depuis la Seconde guerre mondiale, un Juif a été tué parce qu'il était Juif".

"J'ai été estomaqué qu'une telle affaire survienne en France", se souvient Arcady. "Je ne voulais pas qu'on oublie. Il a fallu attendre ce livre pour comprendre. C'est un film sur le cri d'une mère, c'est aussi un devoir de mémoire".

Comme le dit Zabou Breitman au début de l'interview : "Le tournage n'a pas été particulièrement éprouvant mais chacun devait être très concentré pour traquer les fausses notes, car être faux dans un film pareil c'est être indécent".

"24 jours" d'Alexandre Arcady
Sortie en salles le mercredi 30 avril 2014