Rétromobile : la voiture de Roger Vadim vendue 4,5 millions d'euros

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 03/02/2012 à 13H38
La Ferrari 250 GT California LWB de Roger Vadim au salon Retromobile (01/02/2012)

La Ferrari 250 GT California LWB de Roger Vadim au salon Retromobile (01/02/2012)

© Thomas Samson / AFP

La Ferrari 250 GT California ayant appartenu au cinéaste Roger Vadim a été adjugée, vendredi soir à Paris, pour la somme de 4,5 millions d'euros (avec frais). Un record pour un véhicule de collection.

Plusieurs records du monde ont été établis vendredi soir lors de la vente aux enchères de véhicules d'exception, a précisé Artcurial, dans le cadre du salon Rétromobile organisé à la Porte de Versailles jusqu'à dimanche soir.

7 heures d'enchères
La vente d'une centaine de "stars" de l'automobile a atteint 14,5 millions d'euros, "le résultat le plus important jamais réalisé en France pour des enchères concernant des véhicules de collection", selon Artcurial. Un millier de curieux et d'enchérisseurs ont assisté à cette dispersion totalisant 7 heures d'enchères, avec 95% des lots adjugés.

Des voitures rarissimes
Une Citroën DS 23 Pallas de 1972 a été vendue 180.000 euros, tandis qu'une rarissime Delaunay Belleville, restée dans la famille Michelin depuis sa livraison en 1913, a été adjugée 490.000 euros (avec frais). Une 2CV Citroën livrée neuve en 1965 à Beverly Hills, a été vendue 60.000 euros (elle n'a roulé que 116 miles).

Une Citroën DS Tissier "Travelling" de 1976, ayant servi aux tournages de Claude Lelouch, était également en vente, mais son prix n'a pas été précisé. Transformée en pickup "six roues", elle a permis au réalisateur d'effectuer des travelling sur plusieurs de ses films, dont "Les Misérables" et "Les Uns et les Autres".

L'un des clous de la vente était donc la mythique Ferrari 250 Spyder California de Roger Vadim (1959). Elle faisait partie de la collection Jean-Claude Bajol, grand amateur de voitures italiennes.

Roger Vadim et Annette Stroyberg avec leur Ferrari GT California

Roger Vadim et Annette Stroyberg avec leur Ferrari GT California

© -

D'autres voitures devaient être dispersées à des prix conséquents, comme ces deux modèles uniques de Delahaye, issus de collections privées, dont une 135 Cabriolet de 1947 et une extraordinaire Rolls Royce Phantom II de 1932 (estimée 70.000 à 120.000 euros). A remarquer encore, une gracieuse Decauville de 1898 (40.000 à 60.000 euros).

Plus abordables, des affiches automobiles, des mascottes et des bouchons de réservoir, des pompes à essence à bras, des pièces détachées et même des vélocipèdes de la fin du XIXe siècle, ont également rencontré un vif succès.

La vente d'Artcurial a eu lieu dans le cadre de Retromobile, le salon de la voiture ancienne, à la porte de Versailles à Paris.