Quand les fans de BD créent les tendances au cinéma

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/07/2015 à 14H46, publié le 11/07/2015 à 12H20
Des fans venus assister au salon Comic Con de San Diego, le 10 juillet 2015

Des fans venus assister au salon Comic Con de San Diego, le 10 juillet 2015

© JOE SCARNICI / GETTY IMAGES

Le Comic Con de San Diego, immense salon dédié au divertissement, permet d'observer les tendances de la BD, du cinéma ou de la télévision : de plus en plus de films adaptés de bandes dessinées sortent en salles avec des fans inconditionnels, de plus en plus influents.

Une vieille femme grimée en zombie, un homme déguisé en personnage du Joker version drag-queen, des familles entières habillées en super-héros, des femmes à moitié dénudées aux faux yeux injectés de sang... La foule du Comic Con de San Diego, le plus grand salon américain dédiée à l'industrie du divertissement, peut de prime abord donner l'impression d'une secte très étrange. Mais pour les groupes de cinéma, jeux vidéos, télévision et autres, ils sont de puissants relais pour commercialiser à travers le monde des produits qui génèrent des milliards de dollars.

Un public vaste et influent

Les salons de BD ou "Comic Con" sont légion aux Etats-Unis, avec certains spécialisés: l'un dédié à Star Wars uniquement, l'autre au public homosexuel ou transgenre, etc.

Avec un public de plus de 100.000 personnes sur quatre jours, le Comic Con de San Diego est le plus grand et fait l'objet de toutes les attentions de la part de Disney et ses filiales Marvel ou Lucasfilm, Warner Bros, Universal, ou encore des groupes de jeux vidéos comme Activision, entre autres géants.

"L'importance du public des Comic Con ne peut être trop appuyée. Ce groupe de fans purs et durs est extrêmement influent en termes d'opinion et peut faire pencher la balance d'une grosse production vers un succès tonitruant ou un échec retentissant", estime Paul Dergarabedian, analyste de la société Rentrak, spécialisée dans le box-office. "Les Comic Con offrent aux studios une manière d'atteindre une concentration de fans d'un seul coup. Ces fans très motivés influencent des millions d'autres par l'intermédiaire des réseaux sociaux, car ils passent leur temps à tweeter et à commenter" ce qu'ils voient auprès de leurs pairs, renchérit Jonathan Kuntz, professeur à UCLA School of Theater, film and Television.

Une tendance nouvelle  

"C'est un phénomène très récent", qui "remonte aux quinze dernières années", poursuit l'enseignant, qui attribue le phénomène à "l'explosion des films adaptés de BD, revenus très visuels grâce notamment au développement des effets spéciaux".

Ces foires locales qui étaient fréquentées par des geeks et relayées uniquement par la presse locale ou spécialisées attirent à présent une foule de tous horizon témographiques avec une couverture médiatique internationale. "Les fans des Comic Con connaissent par coeur tous les détails des sagas et ils adorent jouer le jeu des studios", insiste M. Kuntz.

Tout est bon pour attirer les fans

Les studios s'assurent ainsi d'amener par bus entiers les stars de leurs films, nouvelles séries télé ou jeux vidéos. Jennifer Lawrence, Liam Hemsworth,vedettes de la saga "Hunger Games", étaient ainsi présents à San Diego mercredi.

Et à défaut d'un traitement de stars pour ceux qui vont souvent passer des nuits entières à faire la queue pour être sûrs de voir les principaux panels, les studios leurs donnent des marques d'attention. Le réalisateur du prochain "Star Wars: Le réveil de la force", J.J. Abrams, a ainsi offert des centaines de beignets à ceux qui patientaient jeudi avant le panel consacré au film, qui sort en décembre. En avril lors d'une autre convention, il leur avait offert des pizzas.

Ce week-end, le public du Comic Con espère aussi apercevoir Ben Affleck, Henry Cavill et Amy Adams, vedettes du film à venir "Batman vs Superman", programmé pour une sortie l'an prochain.