"Les Lyonnais" vus par leur chef de gang

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 30/11/2011 à 15H01
Edmond Vidal, l'ex-chef du gang des lyonnais, et le réalisateur Olivier Marchal sur le tournage du film "Les lyonnais" 

Edmond Vidal, l'ex-chef du gang des lyonnais, et le réalisateur Olivier Marchal sur le tournage du film "Les lyonnais" 

© DR

L’ancien chef du « gang des lyonnais », Edmond Vidal, 66 ans, délivre sa vision du film d'Olivier Marchal "Les lyonnais", en sortie nationale le mercredi 30 novembre, et évoque le destin tragique des différents membres du groupe de malfrats.

 

A l'origine, Edmond Vidal avait décidé d'écrire ses mémoires à l'attention de ses petits-enfants, afin de laisser un témoignage sur sa vie de voyou, sans laisser aux autres le soin de raconter son histoire. 
"Monmon" a fait appel à son ami, et jeune réalisateur de cinéma, Edgar Marie pour l'aider dans cette épreuve littéraire. Edgar Marie, est co-scénariste de la série télévisée "Braquo" produite par Olivier Marchal, il a tout naturellement co-écrit le scénario du film "Les Lyonnais" avec son réalisateur.
La maison d'édition Michel Lafon a saisi ce retour en force du célèbre gang pour publier les mémoires d'Edmond Vidal "Pour une poignée de cerises - itinéraire d'un voyou pas comme les autres".      

 

 

Si Edmond Vidal a pu assister en compagnie du policier Michel Neyret et du réalisateur Olivier Marchal à l'avant-première du film diffusé à Lyon en octobre, ce ne fût pas le cas de nombre de ses anciens camarades.

Louis Guillaud dit "La Carpe" a mis fin à ses jours en se suicidant en 2008, Jacques Grangeon a été tué avec sa compagne en 1996 à Marbella, Pierre Pourrat est décédé d'un cancer en 1981, Nicolas Caclamano dit "Nick le Grec" a été abattu devant son bar "Le chalet" en 1989 , Guy Renaud dit "Le Dingue" a terminé sa vie à l'hôpital psychiatrique , Pierre Rémond a été abattu par la police. Jean Augé a été exécuté par son propre gang en 1973, Jean-Pierre Marin a été tué au cours de son interpellation par la police en 1976, Michel Silmetzoglu a été retrouvé mort avec les os brisés en 1988...

Seuls Jean-Pierre Grandeboeuf, actuellement en détention pour trafic de drogue, Johanny Chavel qui est en fuite après avoir été condamné à mort par contumace en 1977, et Edmond Vidal semblent avoir réchappés de cette épopée mortelle.