La mort de Peter " Colombo " Falk

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 25/06/2011 à 10H10
La mort de Peter " Colombo " Falk

La mort de Peter " Colombo " Falk

© Culturebox

Colombo alias Peter Falk, le plus célèbre inspecteur du petit écran, est décédé jeudi 23 juin 2011 à Los Angeles. Il avait 83 ans et souffrait de de la maladie d'Alzheimer.

Né en 1927 dans une famille juive de New York, Peter Falk s'essaye après des études de sciences politiques à des emplois pour le moins variés allant même jusqu'à intégrer la CIA, sans succès.

A la fin des années 50, il se lance dans une carrière de comédien, il va d'ailleurs jouer à six reprises sous la direction de John Cassavetes notamment dans deux des plus grands films du cinéaste : "Husbands" (1970) et "Une femme sous influence" (1974).
Mais c'est en 1968, à la télévision , que Peter Falk a trouvé en Colombo le rôle de sa vie qui allait lui assurer durant plus de trois décennies une célébrité planétaire (ainsi qu'une solide fortune, le comédien étant directement associé à la production de nombreux épisodes).
Dans le paysage étendu des séries policières, Colombo détonne à plusieurs égards:
Le style placide et la naïveté trompeuse du policier, son apparence vestimentaire aussi intangible que négligée (il est dit que le comédien n'a jamais changé l'imperméable fatigué qu'il arborait  en toutes circonstances), son jeu faussement erratique vont faire de Colombo un personnage unique en son genre, immédiatement et mondialement identifiable.
Le jeu de Falk qui semble souvent déboussolé et qui parle beaucoup pour ne rien dire est encore renforcé par un côté quelque peu ahuri dans le regard, le comédien portant un oeil de verre, séquelle d'une tumeur l'ayant rendu borgne dans son plus jeune âge.
La série elle-même est atypique car c'est probablement l'unique série policière où le meurtrier et son mode opératoire - le plus souvent particulièrement tordus - sont connus du téléspectateur dés le début de l'épisode.
Le véritable mystère résidant en fait dans la manière tout aussi alambiquée dont le perspicace lieutenant va démasquer le criminel car derrière le comportement bonasse de Colombo, se cache en effet un policier implacable sans pitié pour les criminels même quand leurs motivations les rendent excusables.
Autre ingrédient du succès et de la longévité exceptionnelle de la série, les coupables sont incarnés par des comédiens souvent assez connus voire carrément très célèbres.
Armé de ses cigares et de son sens de l'observation sans faille, Peter Falk va ainsi mettre sous les verrous une véritable armée de stars parmi lesquelles Faye Dunaway, Robert Vaughn, Janet Leigh, Johnny Cash, Ruth Gordon, Mel Ferrer, Ann Baxter, Martin Sheen, Leonard Nimoy, John Cassavetes et bien d'autres.
Mais en dépit de près de 70 épisodes, le comédien ne se limitera à son rôle-fétiche, il va aussi tourner une soixantaine de films pour le grand écran et il sera d'ailleurs cité deux fois pour les Oscars.

Après un ultime épisode de Colombo tourné en 2003, la vieillesse sera cruelle, l'acteur est atteint de la maladie d'Alzheimer et son comportement désorienté sera hélas immortalisé par certains médias.
Placé sous la tutelle de son épouse, son état exige des soins et une surveillance de tous les instants, il s'est éteint dans sa propriété de Beverly Hills en Californie.