Festival du Film Policier : La leçon de cinéma de Frédéric Schoendoerffer

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 04/04/2011 à 09H57
Festival du Film Policier : La leçon de cinéma de Frédéric Schoendoerffer

Festival du Film Policier : La leçon de cinéma de Frédéric Schoendoerffer

© Culturebox

Parmi les invités du 3ème Festival du Film Policier de Beaune, on pouvait trouver le cinéaste Frédéric Schoendoerffer qui présidait le jury du Prix Sang Neuf. Il a également offert une leçon de cinéma dans lequel il revient sur sa façon de travailler mais aussi sur son père, le réalisateur Pierre Schoendoerffer.     

Comme tous les "enfants de", Frédéric Schoendoerffer a dû se faire un nom au cinéma malgré la présence d'un père qui a laissé des oeuvres phares comme "Le crabe-tambour" et "317e section". Dès ses débuts, le fils a choisi de créer sa propre identité en optant pour le cinéma de genre. Son truc, c'est l'univers des gangsters. Sa patte, c'est le réalisme et l'épure. Frédéric Schoendoerffer a trois films a son actif : "Scènes de crime" (2000) qui évoque la traque d'un sérial killer, "Agents secrets" (2004) autour du monde de l'espionnage mais très loin de James Bond et enfin "Truands" (2007) avec Benoît Magimel et Philippe Caubère. A chaque fois, la violence y est extrême et présentée dans toute sa crudité. Le cinéaste reconnaît son attirance pour cet univers de hors-la-loi. "Quand j'avais 14 ans" raconte t-il, " j'allais beaucoup au cinéma sur les Champs-Elysées, j'y dévorais les films américains des années 70 : Marathon Man, L'épouvantail, French Connection...Des films de voyous, des films policiers qui me fascinaient. Raconter des histoires en mettant en scène des gangsters, des truands et des agents secrets est une façon de répondre à mes rêves d'enfants. Et c'est peut-être ces films qui m'ont donné envie de faire les miens". Pour son prochain long-métrage, Frédéric Schoendoerffer n'a pas changé d'univers. Il a réalisé "Switch", un thriller adapté d'un scénario original de Jean-Christophe Grangé. Il mettra en scène Eric Cantona, Aurélie Recoing et Karine Vanasse. Cette dernière joue le rôle d'une Montréalaise qui se retrouve avec un cadavre sur les bras après avoir échangé son appartement. Sortie en salles le 13 juillet 2011.

Toute l'actualité du Festival de Beaune sur le site de France 3 Bourgogne

A voir sur Culturebox , toutes les vidéos sur l'édition 2011 du festival du Film Policier de Beaune.