"Pirates des Caraïbes" à l'abordage de la Croisette

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 15/05/2011 à 10H46
"Pirates des Caraïbes" à l'abordage de la Croisette

"Pirates des Caraïbes" à l'abordage de la Croisette

© Culturebox

Johnny Depp et Penelope Cruz ont fait sensation sur le tapis rouge du Festival de Cannes pour la présentation - hors compétition- du 4ème volet de "Pirates des Caraïbes" de Rob Marshall. Une avant-première mondiale qui a suscité des critiques très diverses. Le public pourra juger dès le 18 mai.

Ah que ne ferait-on pas pour apercevoir Johnny Depp en chair et en os sur la Croisette ! Les fans étaient venus en nombre pour acclamer la vedette de la saga "Pirates des Caraïbes" et ses nouvelles partenaires, dont l'envoutante Penelope Cruz et la jolie sirène française Astrid Bergès-Frisbey. Dans "La fontaine de jouvence", Jack Sparrow (alias Johnny Depp) doit mettre la main sur cette fontaine qui offre la jeunesse éternelle. Il croise en chemin son double féminin et premier amour, Angelica (Penelope Cruz), le terrible Barbe Noire (interprété par le Rolling Stones Keith Richards) et de redoutables sirènes dont la jeune actrice française Astrid Bergès-Frisbey (vue récemment dans "La fille du puisatier").
L'engouement de la montée des marches passé, les critiques du film présenté hors compétition et en avant-première mondiale sont tombées. Ce n'est pas tout à fait le grand écart mais les avis sont très partagés entre ceux qui estiment la "mission accomplie pour Jack Sparrow", un "solide divertissement bourré d'humour et de cascades" et ceux qui déplorent moins "de mordant et d'originalité que dans les précédents épisodes" ou sont même déçus devant un film "délesté de scénario" malgré un bon Jack Sparrow. Nul doute cependant que comme pour les trois épisodes précédents, Jack et ses comparses attireront la foule dans les salles dès le 18 mai.

A Voir aussi sur Culturebox :
Nicolas-Cage-est-le-dernier-des-templiers-au-cinéma
Jeremie-Renier-est-Philibert-un-héros-de-cape-et-d'épée-décapant
Harry-potter-et-les-reliques-de-la-mort-sur-les-écrans-le-24-novembre