Patrick Duffy, de Dallas à la série "Amour, Gloire et Beauté"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 06/06/2011 à 15H59
Patrick Duffy, de Dallas à la série "Amour, Gloire et Beauté"

Patrick Duffy, de Dallas à la série "Amour, Gloire et Beauté"

© Culturebox

A l'occasion du 51ème Festival de Télévision de Monte-Carlo (6 au 11 juin 2011), le journal de 13h00 de France 2 reçoit l'acteur Patrick Duffy. A 62 ans, il revient sur sa carrière, marquée par ses rôles dans "L'Homme de l'Atlantide", "Dallas" et désormais "Amour, Gloire et Beauté". Cette série est en compétition sur le rocher monégasque. Elle a également été nommée 14 fois pour les Emmys Awards qui auront lieu le 19 juin 2011, dans la catégorie meilleure série TV.

La carrière de Patrick Duffy mit un certain temps a démarrer. L'acteur américain, originaire du Montana, avait déjà 28 ans quand il fut choisit en 1977 pour incarner Mark Harris dans "L'homme de l'Atlantide". Un choix qui n'étonnera personne quand on sait que le jeune homme fut plongeur-sous-marin certifié dès l'adolescence. Mais c'est bien dans les arts qu'il débuta sa carrière, travaillant comme interprète pour des compagnies de ballet ou d'opéra et enseignant le mime et l'expression corporelle. Deux ans après son rôle d'homme-poisson, il décroche celui de Bobby Ewing dans Dallas. L'aventure pris fin en 1991, mais Patrcik Duffy ne resta pas au chômage et joua durant 8 ans dans la série "Notre belle famille". On le vit aussi faire des apparitions dans les séries "Drôles de dames" et "La croisière s'amuse". L'acteur, qui est toujours resté cantonné aux séries, semble avoir dans la vie la même gentillesse que les personnages qu'il incarne. Et son humour aussi. En 1997, un monstre de la série d'animation "South Park" possède en effet une jambe "en Patrick Duffy". C'est d'ailleurs lui qui avait prêté sa voix à ce personnage. Et puis n'oublions pas aussi les talents de chanteurs de Patriiiiiiiiick qui forma deux duos inoubliables en 1983 avec Mireille Mathieu pour les singles "Together we're strong" et "Something going on ?". Là aussi, le succès fut au rendez-vous en France et en Europe.

A voir aussi sur Culturebox :
- Les autres entretiens "Les 5 dernières minutes"
- Le petit écran devient grand à Monte-Carlo