"My little princess" Eva Ionesco filme son enfance outragée

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 16/05/2011 à 17H38
"My little princess" Eva Ionesco filme son enfance outragée

"My little princess" Eva Ionesco filme son enfance outragée

© Culturebox

La cinéaste Eva Ionesco fut dans sa petite enfance et jusqu'à l'adolescence le principal modèle de sa mère, la photographe Irina Ionesco. La seconde fit poser la première dans des poses indécentes et ses photos firent le tour du monde dans les plus grands magazines. Devenue femme, le jeune modèle exorcise cette période dans son film présenté  au Festival de Cannes 2011, "My little princess"

Aujourd'hui âgée de 75 ans, Irina Ionesco fut pendant les années 70 l'une des photographes les plus célèbres. Un peu à l'instar d'Helmut Newton, elle produisait des images très composées et d'un érotisme cérébral. Souvent en noir et blanc, elle faisait poser sa fille depuis l'âge de 4 ans dans des poses langoureuses à la limite de la pornographie. A l'opposé complet d'un David Hamilton qui proposait à la même époque des images éthérées de sylphides longilignes noyées dans une brume pudique, les photos d'Irina Ionesco mettaient mal à l'aise et ont d'ailleurs provoqué des scandales. L'époque n'était pas aussi protectrice qu'aujourd'hui en ce qui concerne l'intégrité des enfants. On se souvient par exemple d'articles de Gabriel Matzneff qui pouvait alors défendre la pédophilie dans de grands quotidiens au nom "d'un droit à l'amour". Eva Ionesco, aujourd'hui âgé de 42 ans, exorcise son enfance avec "Little princess", un film dont le titre devait être "I am not a fucking princess".

- A voir aussi sur Culturebox :
- Les-20-films-en-competition-pour-Cannes-2011
- Xavier-Durringer-à-la-conquête-du-festival-de-Cannes
- Expo-photo-"tels-peres-tels-fils"-à-la-maison-de-la-culture-de-bobigny
- Colette-une-vie-buissonnière-à-decouvrir-aux-champs-libres