Mobile Film Festival : "T'es un bonhomme" brise les clichés sur l'homosexualité

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/02/2017 à 18H30, publié le 28/02/2017 à 18H01
Le réalisateur Sylvain Certain concoure pour la quatrième année au Mobile Film Festival avec "T'es un bonhomme"

Le réalisateur Sylvain Certain concoure pour la quatrième année au Mobile Film Festival avec "T'es un bonhomme"

© France 3 / Culturebox

C'est aujourd'hui que le Jury du Mobile Film Festival dévoile le palmarès de sa douzième édition. Un concours ouvert à tous les passionnés de cinéma qui souhaitent raconter une histoire en une minute avec un smartphone. Parmi les 50 films retenus, il y a celui de Sylvain Certain. "T'es un bonhomme" est un surprenant condensé de chasse aux clichés.

Le Mobile Film Festival récompense chaque année le meilleur film très court (une minute) tourné avec un smartphone. 50 candidats de 60 pays envoient leur projet pour tenter de décrocher la palme et une récompense de 15 000 € pour réaliser la suite de leurs aventures.  

Parmi les 50 films sélectionnés, il y a celui de Sylvain Certain. "T'es un bonhomme" est une fiction en noir et blanc qui balaye les idées reçues sur l'homosexualité. 

Reportage : M. Figureau / C. Conxicoeur / D. Dumas

"T'es un bonhomme" raconte l'histoire de Willy qui, sous la pression de son grand frère, va devenir l'homme qu'il est au fond de lui. Une histoire qui touche personnellement Sylvain Certain. "Ce sont des choses qui me révoltent suffisamment pour avoir envie d'en parler et donner mon opinion personnelle." 


Faire un film avec un téléphone 

Le réalisateur autodidacte installé à Lyon est déjà bien connu des organisateurs du Mobile Film Festival. Il obtient le prix du Public en 2012, le prix du Meilleur Scénario en 2013 et remporte le prix du Meilleur Mobile film en 2014 avec "Cercle vicieux". Grâce à la bourse, il  réalise en 2015 "Première nuit", une fiction de 20 minutes.
Montage de "T'es un bonhomme"

Montage de "T'es un bonhomme"

© France 3 / Culturebox

Le Mobile Film Festival impose aux réalisateurs un travail d’écriture et de scénarisation pour déclencher l’émotion en un temps très court. La contrainte technique et de durée devient alors facteur de créativité. "Peu importe l'outil que l'on a pour capter des images, l'essentiel c'est ce qu'il y a l'intérieur. Le format téléphone permet d'avoir des images très cinématographiques", assure le réalisateur qui manifeste déjà un style très personnel. 

Coup de pouce 

Le jury du festival 2017 présidé d'Emmanuelle Bercot et composé de comédiens et professionnels du cinéma va rendre son verdict. Le lauréat recevra une bourse de 15.000€, financée par un sponsor de la manifestation, pour réaliser un court métrage avec l'accompagnement d'un producteur. Les 50 films de la sélection sont à découvrir sur la plateforme internet du Mobile Film Festival