Michel Petruciani ressuscité dans un documentaire présenté à Cannes

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 16/05/2011 à 13H19
Michel Petruciani ressuscité dans un documentaire présenté à Cannes

Michel Petruciani ressuscité dans un documentaire présenté à Cannes

© Culturebox

Le pianiste virtuose Michel Petrucciani, disparu il y a 12 ans à l'âge de 36 ans revit sur l'écran grâce au documentaire de l'Anglais Michael Radford. Projeté au Festival de Cannes il ne peut que combler les cinéphiles amateurs du géant du jazz.

Sa virtuosité faisait oublier son handicap. Michel Petrucciani s'est battu toute sa vie contre ce qu'on appelle la maladie des os de verre. Non seulement son squelette était d'une redoutable fragilité, mais il ne se développait pas normalement. Malgré tout, Petrucciani a su devenir l'un plus brillants pianistes de jazz, développant une technique qui tenait beaucoup à une exceptionnelle indépendance de la main droite et de la main gauche. Vaincu en pleine possession de son art par la maladie, le hasard veut que ce musicien qui ne refusait pas l'auto-dérision repose désormais à quelques mètres de Frédéric Chopin et à proximité immédiate de Pierre Desproges dans une allée du cimetière parisien du Père-Lachaise. Le film du cinéaste britannique Michael Radford ne cache rien de la lutte du musicien contre la maladie et permet de réentendre ses interprétations mouillées de rythmes brésiliens.
JF L
- A voir aussi sur Culturebox :
- El-velador-documentaire-mexicain-à-Cannes
- Tous-critiques-un-documentaire-pour-les-50-ans-de-la-semaine-de-la-critique
- Une-journée-avec-William-Sheller-le-13-mai-sur-france-3
- Les-19-films-en-compétition-pour-Cannes-2011