Michel Leclerc à l'honneur du festival de films Résistances à Foix

Par @Culturebox
Publié le 09/07/2014 à 17H24
Michel Leclerc invité du festival Résistances

Michel Leclerc invité du festival Résistances

© Culturebox

Comme son nom l'indique c'est un festival militant. Le festival de films Résistances a pris ses quartiers à Foix. Et jusqu'au 12 juillet, ce sont une centaine de films qui sont projetés avec des thèmes tels que la révolte des populations, l'exploitation des corps ou encore l'accélération de la société. Rien d'étonnant à ce que Michel Leclerc le réalisateur de "Le nom des autres"soit à l'honneur.

C'est un peu le festival de cinéma qui fait réfléchir. Mais n'allez pas croire qui'il s'agit d'un évènement de "gauchistes". Les valeurs défendues ici peuvent interpeller chacun de nous. A l'image des quatre thématiques retenues pour cette édition : Quand le peuple se fâch(is)e, Homme / Animal, Main basse sur le corps, ou encore l'Eloge de la lenteur. Des projections des débats et des rencontres avec des cinéastes. Evidemement, certains plus que d'autres y ont leur place. C'est le cas du réalisateur de "Télé gaucho". Michel Leclerc était à Foix pour présenter l'intégralité de ses longs et certains de ses courts métrages. 

Reportage : L. Winsback, P. Dussol, M-A. Dailly, C. Pelhate
Zoom sur la Chine 
Autre temps fort du festival, le zoom sur la Chine. Car le festival aime plus que tout contourner la censure. Pas question donc de projeter des films vus par les millions de spectateurs chinois mais plutôt ceux mis à l'index par le régime. Un cinéma d'auteur qui se nourrit des agitations sociales et politiques. Au total ce sont huit films qui seront présentés au public. 
L'affiche de l'édition 2014

L'affiche de l'édition 2014

© Résistances

10 739 entrées en 2013
La région Midi-Pyrénées est sans doute l'une des régions les plus engagées du pays. Comprenez que les rassemblements de militants n’y sont pas rares à commencer par le plus connu sur le plateau du Larzac. Le festival Résistances ne pouvaient donc que prendre son essence ici. C'est en Ariège qu’il s'est développé et on peut aisément imaginer que c'est de toute la région qu'affluent les cinéphiles à la recherche d'un cinéma qui leur parle de l’état du monde.
Avec 10739 entrées comptabilisées dont 5153 payantes, l’édition 2013 du festival s’est bien déroulée. Les organisateurs espèrent faire mieux cette année.