Michael Lonsdale, un homme, des dieux et le public à la cathédrale de Strasbourg

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 22/12/2010 à 09H58
Michael Lonsdale, un homme, des dieux et le public à la cathédrale de Strasbourg

Michael Lonsdale, un homme, des dieux et le public à la cathédrale de Strasbourg

© Culturebox

Affluence des grands jours le 20 décembre à la cathédrale de Strasbourg où 1500 personnes sont venues à la rencontre du comédien Michael Lonsdale,  qui a incarné le frère Luc dans le film "Des hommes et des dieux" de Xavier Beauvois. Il est venu parler du tournage du film, mais aussi de la place de la foi dans sa vie.

Marguerite Duras l'aurait "rêvé moine". La romancière avec qui Michael Lonsdale eu une relation extrêmement forte, tant au niveau professionnel que spirituel, ne s'était pas trompée. L'acteur fut deux fois moine Son rôle de moine : dans "Le nom de la Rose" de Jean-Jacques Annaud en 1986 puis en 2010 avec "Des hommes et des dieux". Pour ce dernier rôle, un vrai coup de foudre : "A la première lecture du scénario" raconte t-il, "j'ai pensé que c'était tout à fait ce que j'aimais faire...J'aime l'approche non justificative, non explicative qu'emprunte Beauvois". Michael Lonsdale connaissait la tragédie des moines de Tibhirine. A l'époque, en 1996, il s'était rendu au grand hommage officiel qui avait été rendu à Saint-Sulpice, dans sa paroisse où il avait  d'ailleurs lu le testament de celui qu'il allait incarner quelques années plus tard à l'écran. Un rôle à la mesure du talent de cet acteur de 79 ans, qui en 50 ans de carrière a endossé des rôles extrêmement différents, jouant avec Luis Bunuel, Orson Welles, François Truffaut, Louis Malle ou Jean Eustache. Sa foi et sa carrière sont nées en même temps. élevé dans une famille croyante mais non pratiquante, il découvre la foi à son arrivée en France en 1947 (l'acteur a grandi au Maroc) dans un atelier d'art sacré, avec des pères dominicains. Il sera baptisé à l'âge de 22 ans. C'est aussi à cette époque qu'il suit des cours d'art dramatique. Son premier rôle sur les planches date de 1955. Un an plus tard, il débute au cinéma. Aujourd'hui, Michael Lonsdale prépare un spectacle sur Soeur Emmanuelle. Par le passé, il avait déjà mis en scène et interprété plusieurs  grands textes mystiques : "Les Fioretti" Saint-François d'Assise et "Vous m'appellerez petite Thérèse" d'après les oeuvres de Thérèse de Lisieux. Mais à 79 ans, Michael Lonsdale n'est pas prêt de se laisser enfermer dans un rôle : " Après "Le Chacal" (de Fred Zinneman en 1973), on ne m'a filé que des rôles d'inspecteur. Maintenant, c'est les moines ! Il va falloir que je me méfie".

- > A voir aussi sur Culturebox :
->>
Poison-violent-premiers-désirs-premier-film-de-Katell-Quillevere
->> Pour-bouquet-final-Josée-Dayan-réunit-Jeanne-Moreau-Jean-Pierre-Marielle-et-Claude-Rich
->> Des-hommes-et-des-dieux-de-Xavier-Beauvois-une-portée-universelle