"Les gens ne savent pas peut être" en tournage dans les Vosges

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 21/11/2009 à 16H27
"Les gens ne savent pas peut être" en tournage dans les Vosges

"Les gens ne savent pas peut être" en tournage dans les Vosges

© Culturebox

Ne vous fiez pas à la quiétude des forêts vosgiennes. Il s'y trame parfois les drames les plus violents, en tout cas d'après Roland Edzard qui a choisi d'en faire le décor de son premier long métrage de fiction. Dans "Les gens ne savent pas peut-être" dont le tournage s'achève fin novembre 2009, deux familles se déchirent fusil à la main. Entre thriller et western, ce film laisse s'exprimer la sauvagerie de la nature et la violence des hommes, des thèmes rarement explorés par le cinéma français. Figurent notamment au casting : Thierry Frémont, Carlo Brandt et Franck Falise.

Roland Edzard se lance à 29 ans, dans un pari ambitieux cinq ans après son court-métrage "La Plaine", récompensé au festival Premiers Plans et lauréat du 3ème prix Cinéfondation au festival de Cannes. En tant que réalisateur et scénariste, il y relate une dispute entre un père et son fils. Le propos est là encore très réaliste et le décor, omniprésent : une zone d'habitation en construction à la campagne.
Un an plus tard, Roland Edzard signe un nouveau court-métrage : "Yeux" dans lequel deux femmes se scrutent et s'épient jusqu'à se confondre totalement.

> Retrouvez sur France 3 Alsace les Carnets de Tournage du long métrage "Les gens ne savent pas peut-être"