Festival de Luchon : "Les Fusillés" et "Les Heures souterraines" meilleures fictions TV

Par @Culturebox
Publié le 08/02/2015 à 16H18
Michaël Gregorio et Grégoire Leprince-Ringuet sur le tournage des Fusillés de Philippe Triboit

Michaël Gregorio et Grégoire Leprince-Ringuet sur le tournage des Fusillés de Philippe Triboit

© DR

"Les Fusillés" de France 3 et "Les Heures souterraines" d'Arte ont remporté ex-aequo samedi 7 février 201, le prix de la meilleure fiction unitaire au festival de Luchon qui s'est déroulé du 4 au 8 février 2015.

Meilleure fiction unitaire
"Les Fusillés", réalisé par Philippe Triboit, raconte la mobilisation de deux camarades d'enfance en 1914. L'un est patriote convaincu, l'autre un opportuniste.

 "Les Heures souterraines", réalisé par Philippe Harel, témoigne du harcèlement moral soudain que subit une employée, sans qu'elle en sache aucunement les raisons, après huit ans de collaboration parfaite avec son supérieur hiérarchique.

Meilleure série
La 17e édition de ce festival des créations télévisuelles a attribué le prix de la meilleure série au thriller fantastique "Intrusion" (Arte, TV5Monde), réalisée par Xavier Palud. "Intrusion" évoque la crise vécue par un pianiste en pleine ascension professionnelle, obsessionnel et perfectionniste. Son monde, jusqu'alors rangé et ordonné, se fissure le jour de ses quarante ans.
Jonathan Zaccaï dans Intrision de Xavier Palud

Jonathan Zaccaï dans Intrision de Xavier Palud

© Benoît Linder
Meilleure interprétation féminine
Le prix de la meilleure interprétation féminine est revenu à Marie-Sophie Ferdane pour son rôle dans "Les Heures souterraines". Ancienne pensionnaire de la Comédie française, Marie-Sophie Ferdane a découvert le théâtre après un diplôme de violoniste au conservatoire de Grenoble. Elle a débuté avec Richard Brunel, dans "Dom Juan revient de guerre" d'Ödon von Horvath. Au cinéma, elle a notamment tourné dans "Les Acteurs anonymes", réalisé par Benoît Cohen.

Meilleure interprétation masculine
Le prix de la meilleure interprétation masculine a été remporté par Bernard Campan, dans la fiction-drame "La Boule noire" (France 3), réalisé par Denis Malleval. Acteur, humoriste, réalisateur et scénariste, Benard Campan a fait partie du trio des Inconnus avant de rejoindre des rôles plus dramatiques comme dans "Se souvenir des belles choses" de Zabou Breitman ou "Combien tu m'aimes" de Bertrand Blier.

Meilleur scénario
Le meilleur scénario a été remporté par Lorraine Levy et Didier Lacoste pour "Les Yeux ouverts" (France2), réalisé par Lorraine Levy.