Le voyage au Japon de Thibaut Gobry

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 21/06/2009 à 13H47
Le voyage au Japon de Thibaut Gobry

Le voyage au Japon de Thibaut Gobry

© Culturebox

Dans l'ombre des longs métrages largement distribués dans les salles de cinéma françaises, le court reste un genre très pratiqué par les artistes du septième art. Il permet de faire ses premières armes, ou de s'essayer à des genres plus coûteux, ou plus expérimentaux, en toute liberté. Thibault Gobry a présenté au public troyen son dernier court-métrage, "Le voyage au Japon".

Ce vingt-six minutes raconte l'histoire de Louise, une violoncelliste. Elle se rend compte un jour que son instrument est abîmé. Elle s'inquiète, elle doit donner un concert cinq jours plus tard. Elle part en quête d'un luthier à même de réparer le violoncelle. Elle va voir Pierre, qu'elle connait. Il refuse de s'en occuper. Vient le jour du concert. Que va-t-il se passer ? Pierre est dans la salle.