Le plus petit cinéma de France n’a pas peur des grands

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/07/2015 à 11H42, publié le 02/07/2015 à 10H13
Le plus petit cinéma de France est à Cessoy-en-Montois (Seine-et-Marne)

Le plus petit cinéma de France est à Cessoy-en-Montois (Seine-et-Marne)

Cessoy-en-Montois en Seine-et-Marne, 200 habitants, ne propose comme loisirs que deux choses : un bar et un cinéma. Pas n’importe lequel : le plus petit cinéma de France. 58 places et 6 films par semaine.

Reportage : Farid Benbekaï, Philippe Aliès et Eric Riou
Si on aime le cinéma, il faut aller à Cessoy-en-Montois en Seine-et-Marne. Non seulement pour satisfaire sa curiosité d’aller à une séance du plus petit cinéma de France. 58 places seulement. Pas de pubs. Ni de pop-corn non plus. 

Mais aussi parce que ce petit poucet qui n’a pas peur de l’ogre multiplex propose chaque semaine depuis 10 ans une programmation ambitieuse : 6 films en VO, s’il vous plait, et si possible venus de 6 pays différents !
Un vrai cinéma à la campagne

Un vrai cinéma à la campagne

© France 3

Ici pas de blockbusters, ces productions à gros budgets mais plutôt des films originaux comme les premiers ou deuxièmes films de jeunes réalisateurs, des œuvres que l’on ne voit nulle part ailleurs ou des vieux films. Par exemple, cette semaine était programmée "Partie de campagne" de Jean Renoir. Un grand classique pour lequel les habitués de la région n’hésitent pas à parcourir des kilomètres.
Le charme du noir et blanc

Le charme du noir et blanc

© France 3

La Bergerie, c’est son nom, a été aménagée dans une ancienne grange. Convivialité assurée. D’autant qu’après le film, on peut se retrouver au bar pour parler… du film. Du véritable ciné-passion !
Comme dans tous les cinémas, une collection d'affiches

Comme dans tous les cinémas, une collection d'affiches

© France 3

Ouverte il y a dix ans, la Bergerie enregistre environ cent spectateurs par semaine. Ce qui peut parfois mettre les finances du cinéma dans la zone rouge, mais à 84 ans, Michel Leclerc, son directeur ne se dit pas prêt de lâcher les bobines pour si peu.