Le festival de Deauville récompense "Take Shelter" de Jeff Nichols

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 11/09/2011 à 15H10
Le festival de Deauville récompense "Take Shelter" de Jeff Nichols

Le festival de Deauville récompense "Take Shelter" de Jeff Nichols

© Culturebox

Le Grand Prix de la 37e édition du Festival du cinéma américain de Deauville a été attribué à "Take Shelter" de Jeff Nichols. Le "Prix du jury" a été décerné à un premier film, "The Dynamiter" de Matthew Gordon. Enfin, "Detachment" de Tony Kaye a reçu le prix de la critique internationale et le prix de la Révélation Cartier.

Le festival du cinéma américain de Deauville a couronné "Take Shelter" de Jeff Nichols. Choisi parmi 14 long-métrages, dont neuf premières oeuvres, le film, interprété notamment par Michael Shannon, Jessica Chastain, Tova Stewart, Shea Whigham et Katy Mixon, décrit la vie paisible menée par Curtis LaForche avec sa femme et sa fille. Jusqu'au jour où cet homme tranquille devient sujet à de violents cauchemars, dominés par la menace d'une tornade qui l'obsède, faisant naître en lui des visions apocalyptiques. Ce film indépendant avait déjà reçu le grand prix de la semaine de la critique à Cannes. Il sort le 7 décembre 2011 en France.
Le "Prix du jury" a été remis à un premier film qui n'a pas encore de distributeur en France, "The Dynamiter", de Matthew Gordon. Enfin, "Detachment" de Tony Kaye a reçu le prix de la critique internationale et le prix de la Révélation Cartier. Ce film, qui retrace le quotidien d'un professeur remplaçant à New York, incarné par Adrien Brody, a été le plus applaudi, lors de la cérémonie de remise des prix. Olivier Assayas, président du jury, a salué la "richesse" des 14 films en compétition -dont 9 premiers films- qui, avec "souvent des budgets minuscules", (comme "the Dynamiter") "maintiennent une liberté de ton".

A voir aussi sur Culturebox :
- Les vidéos Cinéma Américain
- "Detachment" de Tony Kaye ovationné à Deauville
- Festival de Deauville 2011 : leçons de cinéma par des maîtres du genre
- Cannes 2011 : Robert De Niro, un président au palmarès impressionnant