Le Festival Biarritz Amérique latine donne la parole au cinéma muet

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 30/09/2010 à 09H40
Le Festival Biarritz Amérique latine donne la parole au cinéma muet

Le Festival Biarritz Amérique latine donne la parole au cinéma muet

© Culturebox

Le festival de Biarritz est devenu la référence du cinéma d'Amérique latine. Cette année encore, des longs-métrages, courts-métrages et documentaires seront en compétition, du 27 septembre au 3 octobre 2010. Patrick Chesnais, Agnès Jaoui et Nicolas Philibert président le jury de cette dix-neuvième édition. 

 Durant une semaine, Biarritz vit au rythme de la culture latino-américaine avec la projection de films en présence de réalisateurs et d'acteurs, d'avant-premières, de rétrospectives et de ciné-concerts. L'orchestre de Bayonne Côte-basque accompagne un film argentin de 1916. Ce qui est devenu rare aujourd'hui. Le ciné-concert, au sens strict du terme, est une projection d'un film muet accompagné en direct par un ou plusieurs musiciens. A l'époque du cinéma muet, cette situation était la règle. Un ensemble instrumental ou un orchestre accompagnait les films en utilisant des partitions écrites par des compositeurs spécialisés auxquels les réalisateurs avaient fait appel.
De nos jours, les salles de cinéma ne disposant plus d'une fosse d'orchestre, il n'est plus possible d'accueillir les grands effectifs en usage dans les années 1910-20. L'improvisation sur le piano a donc remplacé l'orchestre interprétant une partition écrite. Il existe néanmoins quelques ensembles instrumentaux tel que le Quatuor Prima Vista et de très rares orchestres qui pratiquent encore de nos jours l'accompagnement du répertoire cinématographique muet dans le respect des intentions esthétiques des réalisateurs.

 - > A voir aussi sur Culturebox
->>
l'accordéon-de Virgile-Goler-accompagne-Chaplin
->> guitariste-Olivier-Mellano-donne-le-la-au-film-de-Dreyer
->> Des-Nuits-à-Fourviere-Tony-Gatlif-et-l'histoire-du-peuple-tzigane