Le désert du Wadi Rum, décor de "Seul sur Mars"et de "Star Wars", nouveau filon pour la Jordanie

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/08/2017 à 13H20, publié le 21/08/2017 à 15H13
Matt Damon lors du tournage de Seul sur Mars en 2014.

Matt Damon lors du tournage de Seul sur Mars en 2014.

© France 3 / Culturebox

Pour relancer le tourisme dans une Jordanie qui a souffert de la guerre au Proche-Orient, le pays investit dans le cinéma. Il est possible de se rendre dans le désert du Wadi Rum, là où ont été tournés "Lawrence d'Arabie", la saga "Star Wars" ou encore "Seul sur Mars". Depuis peu, des nuits sont aussi proposées dans des hôtels tout confort, au milieu des étoiles et dans un décor martien.

Ce désert est l'un des plus spectaculaires du Proche-Orient. Situé à l'extrémité sud de la Jordanie, le Wadi Rum est parfois appelé Vallée de la Lune. Mais par ses couleurs et sa topographie chaotique, il pourrait s'appeler la "Vallée de Mars". C'est d'ailleurs pour cette ressemblance que cette réserve a abrité le tournage de plusieurs films de science-fiction. 

Reportage France 2 : F. Genauzeau, H. Nalbandian, A. Ferat, G. Messina

Le Wadi Rum, un décor de films

En un demi-siècle, ce sont plus d'une dizaine de productions qui ont posé leurs caméras dans le désert. Le premier film a avoir été tourné dans cette zone est "Lawrence d'Arabie".
Depuis, le désert a séduit de nombreux cinastes. Un réalisateur en particulier, semble être tombé amoureux de ces lieux : Ridley Scott a tourné en 2012 "Prometheus", le prologue de la saga Alien ; mais aussi "Seul sur Mars", où Matt Damon incarne un astronaute laissé pour mort sur la planète rouge. 
Les anecdotes de tournage ne manquent pas. George David, directeur de la Royal Film Commission, se souvient des mésaventures du réalisateur américain. Ridley Scott qui voulait donner un surplus d'authenticité à son film, "est d'abord parti en repérage en hélicoptère puis en 4x4. Mais celui-ci s'est enlisé. C'est un bédouin qui l'a sorti de là. En remerciement, il a été engagé comme chauffeur sur le tournage." 

Des hôtels de luxe pour faire revenir les touristes

C'est peu dire que la Jordanie a souffert de la situation au Proche-Orient. De ce pays où le tourisme représente 14% du PIB, les sites culturels ont enregistré des baisses d'affluence de 50% de 2010 à 2014. A Petra, l'autre grand lieu touristique du pays, 10 hôtels ont mis la clé sous la porte depuis le début de la guerre en Syrie. Le milieu du cinéma n'est pas non plus épargné. George David dresse un bilan fataliste de la situation. 

La Jordanie souffre aujourd’hui des conséquences de la guerre en Syrie. Les tournages déménagent plus facilement au Maroc ou en Afrique du Sud.

George David
Le désert du Wadi Rum à la tombée de la nuit. 

Le désert du Wadi Rum à la tombée de la nuit. 

© France 3 / Culturebox
Alors, pour contrer ce phénomène, les agences de voyage proposent de faire visiter ces lieux de tournages. Avec un simple pick-up, il est possible de découvrir les décors réels du dernier épisode de la saga "Star Wars" par exemple. Certains veulent pousser le dépaysement à son paroxysme, jusqu'à "quitter la Terre". Pour ça, il est possible de dormir dans des appartements tout confort, en forme de bulles. 
L'un des nouveaux "hôtels" de Jordanie. 

L'un des nouveaux "hôtels" de Jordanie. 

© France 3 / Culturebox
Depuis début 2017, la Jordanie a multiplié par deux son nombre de touristes. Miser sur le cinéma s'avère être une stratégie payante. Alors pour faire perdurer cette amélioration, le pays a décidé d'investir dans l'achat de décors de films et de costumes.