La Sainte Victoire, film d'amitié et de pouvoir avec Clovis Cornillac et Christian Clavier

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 30/11/2009 à 09H40
La Sainte Victoire, film d'amitié et de pouvoir avec Clovis Cornillac et Christian Clavier

La Sainte Victoire, film d'amitié et de pouvoir avec Clovis Cornillac et Christian Clavier

© Culturebox

"La Sainte Victoire", c'est le second long métrage de François Favrat. Le film, qui sort le 2 décembre 2009 sur les écrans, réunit Clovis Cornillac et Christian Clavier autour d'une comédie dramatique et politique qui raconte l'alliance entre un jeune architecte et un homme politique, tous deux en quête de reconnaissance et de pouvoir.


En l'espace de deux long-métrages, François Favrat a réussi à décliner un même thème sous deux angles différents. En 2004, il dirigeait Agnés Jaoui et Karine Viard dans "Le rôle de sa vie" et racontait une histoire d'amitié complexe entre deux femmes, l'une star, l'autre journaliste. Le réalisateur abordait déjà les thèmes du rapport à l'image, à l'apparence, au pouvoir des uns sur les autres. C'est aussi cet aspect des relations humaines que le cinéaste explore dans "La Sainte Victoire". Mais cette fois, ce sont les intérêts politiques et financiers qui vont venir perturber l'amitié sincère qui unit le jeune architecte et le candidat à la mairie. Pour mieux comprendre la vie des hommes politiques et les contradictions dans lesquelles l'accès au pouvoir peut les conduire, François Favrat s'est inspiré des campagnes de Ségolène Royal et Arnaud Montebourg. Il a aussi bénéficié des conseils du juge Halphen (qui a entre autres instruit l'affaire des fausses factures aux HLM de Paris) et des journalistes politiques de France 2.


A voir aussi sur Culturebox, d'autres vidéos sur Clovis Cornillac