La pub prorusse de l'acteur américain Duchovny fait polémique

Par @Culturebox
Publié le 28/07/2014 à 11H28
Capture d'écran de la vidéo polémique, diffusée sur Youtube, avec David Duchovny vantant la Russie pour une pub pour une bière

Capture d'écran de la vidéo polémique, diffusée sur Youtube, avec David Duchovny vantant la Russie pour une pub pour une bière

© DR

L'acteur américain David Duchovny suscite la polémique en Russie après être apparu dans une publicité au ton patriotique, à un moment où la crise ukrainienne continue à cristalliser les tensions entre Russes et Occidentaux

"Il y a un autre pays, d'où vient mon nom de famille, et parfois je me demande : et si les choses s'étaient passées différemment, et si j'avais été russe?", s'interroge David Duchovny dans la publicité, qui vante les mérites d'une bière russe diffusée sur Youtube. 

L'acteur, vedette des séries à succès "X-files" et "Californication", explore ensuite les différentes vies qu'il aurait pu avoir s'il avait été russe : cosmonaute, directeur de ballet, chanteur à favoris sous l'URSS, joueur de hockey...
L'acteur américain Duchovny dans une pub prorusse
"Vous avez de quoi être fier", conclut-il, un verre de bière à la main. La publicité a été saluée par le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine : "Si vous oubliez qu'il s'agit d'une pub, on voit que le tout a été fait avec amour", a-t-il écrit sur Twitter.

Mais la chaîne de télévision favorable au Kremlin Rossiya24 a reproché à l'acteur d'avoir annoncé sur Twitter ne pas être russe mais en réalité ukrainien, peu de temps avant que ne soit diffusée la vidéo. "Cela ne l'a pas empêché d'apparaître dans une publicité au budget immense, qui parle de la fierté de notre mère patrie, la Russie", a lancé, acerbe, un présentateur de la chaîne.

Des médias américains, comme le site d'information Globalpost.com, ont aussi reproché à l'acteur le "mauvais sens du timing" de cette "publicité nationaliste", alors qu'un avion de la compagnie aérienne Malaysia Airlines s'est écrasé à la suite d'un tir de missile le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine avec à son bord 298 passagers et membres de l'équipage, tous morts.