"La fille de nulle part" Léopard d'or du Festival de Locarno

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 12/08/2012 à 10H11
Le réalisateur français Jean-Claude Brisseau a reçu le Léopard d'or à Locarno pour "La fille de nulle part"

Le réalisateur français Jean-Claude Brisseau a reçu le Léopard d'or à Locarno pour "La fille de nulle part"

© Festival del film Locarno / DR

Le film "La Fille de nulle part", du Français Jean-Claude Brisseau, a remporté samedi le "Pardo d'oro" (Léopoard d'Or) du Concours international du Festival du film de Locarno, ont annoncé les organisateurs.

Ce film était en compétition aux côtés de 18 autres longs-métrages, dans le  Concours international. Le "Pardo d'Or" est le plus important trophée de ce festival, qui s'est déroulé du 1er au 11 août dans cette petite ville suisse, au bord du Lac Majeur.

"La Fille de nulle part", avec Virgine Legeay et Claude Morel, raconte  l'histoire d'une rencontre entre Michel, un professeur de mathématiques à la retraite, qui vit seul depuis la mort de sa femme, et Dora, une jeune SDF. Sa présence amène un peu de fraîcheur dans la vie de Michel, mais peu à peu son appartement devient le théâtre de phénomènes mystérieux.

Le prix spécial du Jury a été atttribué à "Somebody up there likes me" de Bob Byington (USA). Le Léopard du meilleur réalisateur revient au Chinois Ying Liang, 35 ans, pour le film "When Night Falls" (CoréeSud/Chine). Ce film est fondé sur une histoire vraie, celle de la mère d'un assassin, qui se prépare à rencontrer son fils, un homme qui a tué six policiers de Shanghai, après avoir subi des violences de la police, parce qu'il roulait sur un vélo non homologué.

Le prix de la meilleur actrice féminine a été attribué à An Nai, interprète  dans ce même film "When Night Falls". Enfin, le prix du meilleur acteur masculin a été attribué à Walter Saabel  pour le film "Der Glanz des Tages" (The shine of the day), de Tizza Covi et  Rainer Frimmel (Autriche). Parmi les autres films distingués figure aussi  "Camille redouble" de Noémie Lvovsky (France), qui a reçu le Variety Piazza Grande Award.