Affaire Oscar Pistorius : la famille de l'athlète sud-africain porte plainte contre les auteurs d'un film

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/10/2017 à 17H02, publié le 03/10/2017 à 16H21
L'athlète sud-africain Oscar Pistorius et le mannequin Reeva Steenkamp, le 4 novembre 2012 

L'athlète sud-africain Oscar Pistorius et le mannequin Reeva Steenkamp, le 4 novembre 2012 

© LUCKY NXUMALO / AFP

Le film retrace l'histoire amoureuse entre l'athlète Oscar Pistorius et le mannequin Reeva Steenkamp. Oscar Pistorius est condamné à six ans de prison pour le meurtre de cette dernière, commis en 2013. Le film doit être diffusé le 11 novembre prochain sur la chaîne de télévision américaine Lifetime.

La famille de l'athlète paralympique Oscar Pistorius, condamné à six ans de prison pour le meurtre de sa petite amie, a annoncé mardi qu'elle allait porter plainte contre les auteurs d'un film consacré à cette affaire et qui, à ses yeux, "déforme la vérité". "Ce film ne reflète pas la vérité de ce qui s'est passé le jour de la tragédie et du procès qui a suivi", a déploré Carl Pistorius, le frère d'Oscar, dans un communiqué publié sur son compte Twitter. "Nous allons porter l'affaire devant la justice."

Une histoire d'amour qui finit mal

Le film mis en cause retrace la relation amoureuse entre Oscar Pistorius et le mannequin Reeva Steenkamp, la nuit de 2013 au cours de laquelle l'athlète l'a abattue chez lui et son procès qui a tenu en haleine pendant des années toute l'Afrique du Sud. Il doit être diffusé le 11 novembre prochain sur la chaîne de télévision américaine Lifetime.

Surnommé "Blade Runner" (le coureur aux prothèses en lames de carbone), Oscar Pistorius a été condamné à six ans de prison pour avoir tué de quatre balles sa compagne Reeva Steenkamp, qui s'était enfermée dans les toilettes. Le champion paralympique, amputé des deux jambes, a toujours plaidé la méprise, affirmant qu'il était persuadé qu'un cambrioleur s'était introduit dans sa propriété de Pretoria.

Les familles Steenkamp et Pistorius se déclarent "horrifiées et en colère" 

"Le film a été réalisé au mépris flagrant des familles Steenkamp et Pistorius, ainsi qu'au mépris de Reeva et Oscar. Ni Oscar, ni ses avocats, ni sa famille n'ont été en quelque façon que ce soit associés à ce film", a regretté Carl Pistorius. Lundi, les membres de la famille de Reeva Steenkamp s'étaient eux aussi indignés de la sortie du film, intitulé "Oscar Pistorius: Blade Runner Killer", se déclarant "horrifiés et en colère".
 
La Cour d'appel sud-africaine doit examiner le 3 novembre l'appel du jugement rendu contre Oscar Pistorius formulé par le parquet, qui estime sa condamnation trop légère.