L'affaire Farewell, une incroyable histoire d'espionnage, portée au cinéma par Christian Carion

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 22/09/2009 à 09H35
L'affaire Farewell, une incroyable histoire d'espionnage, portée au cinéma par Christian Carion

L'affaire Farewell, une incroyable histoire d'espionnage, portée au cinéma par Christian Carion

© Culturebox

Amateurs de films d'espionnage, vous allez être servis !  C'est une histoire vraie, adaptée pour le cinéma, qui sort sur le grand écran mercredi 23 septembre. "L'affaire Farewell" de Christian Carion avec Guillaume Canet et Emir Kusturica, retrace  l'une des plus grandes affaires d'espionnage du XXème siècle, une affaire qui contribua à affaiblir le bloc soviétique.

En voulant adapter au cinéma cette histoire vraie, Christian Carion a changé de registre et n'a pas choisi la facilité. Le réalisateur de "Joyeux Noël" et "Une hirondelle a fait le printemps" a dû batailler ferme pour que le tournage se déroule dans les vrais lieux de pouvoir où certains actes cruciaux de l'histoire se sont déroulés. Si le réalisateur a fini par venir à bout des réticences de l'Elysée, il n'en fut pas de même pour la partie russe. Carion voulait tourner à Moscou avec un acteur russe. Mais celui-ci va subir des pressions de l'ambassadeur de Russie en France qui s'oppose à ce tournage. On comprend mieux son attitude quand on sait qu'Alexandre Avdeïev faisait partie des 47 diplomates russes expulsés par Mitterrand. Finalement, c'est Emir Kusturica qui reprend le rôle (il a appris le russe à l'école) et ce sont les paysages de l'Ukraine et de la Finlande qui se substitueront à ceux de la Russie. Seules quelques prises de vues seront tournées sur place. Et quand Canet et Kusturica séjourneront dans un hôtel de Kiev, ils le feront sous de faux noms. Quand la réalité rejoint la finction...

Voir l'article sur france3.fr

Le Dossier Farewell, dossier de la CIA
Plus d'infos sur Vladimir Vetrov, l'agent double.
Retrouvez ici le documentaire diffusé par la chaine ARTE, réalisé par Jean François Delassus concernant l'Affaire Farwell.