Jean Dujardin : "Les gens aiment qu'un acteur prenne des risques"

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/12/2014 à 14H16, publié le 01/12/2014 à 12H06
Jean Dujardin sur le plateau de France 2 pour présenter "La French" de Cédric Jimenez

Jean Dujardin sur le plateau de France 2 pour présenter "La French" de Cédric Jimenez

© France 2 / Culturebox

Jean Dujardin, l'acteur chouchou des français était l'invité du 20 h de France 2 pour évoquer son dernier film "La French" de Cédric Jimenez. Populaire, généreux, modeste et drôle, le comédien revient sur ses choix cinématographiques.

Jean Dujardin, invité du journal de Laurent Delahousse vient présenter le film français de Cédric Jimenez "La French" qui sera en salle le 3 décembre 2014.

A 42 ans, le comédien est aujourd'hui l'un des acteurs français les plus apprécié du public. Un sondage du Parisien le place à plus 80% de popularité auprès des français

"Il est jugé «sympathique» par 81% des personnes interrogées, «talentueux» (80%), «drôle» (79%), «séduisant» (74%)... 64% des Français le jugent «charismatique». Et 78% pensent qu'il donne une bonne image de la France", stipule l'article. 

A la lecture de ces chiffres, Jean Dujardin reste mesuré mais admet que ces remarques sont plaisantes. Les doutes, les envies, la sincérité, le renouvellement, en 15 ans de carrière, Jean Dujardin aborde toujours son métier comme un artisan. 
"Un film d'hommes"

Dans "La French", de Cédric Jimenez, Jean Dujardin incarne le juge Pierre Michel, un rôle puissant dans la lignée de Lino Ventura ou encore Jean-Paul Belmondo. "C'est un héritage dur, c'est lourd quand même. Effectivement, quand je vois Gilles Lellouche dans le film, c'est vrai que je pense à Ventura", reconnaît l'acteur. "C'est vrai qu'on pense à eux, c'est vrai qu'on pense au cinéma de Verneuil", ajoute Jean Dujardin."On s'amuse à dire que c'est notre premier film d'hommes", confie-t-il. Pour incarner le juge Michel, Jean Dujardin s'est rendu sur place à Marseille où il a rencontré  des avocats, des magistrats, des policiers qui avaient côtoyé le magistrat.

Jean Dujardin rappelle que le film n'est pas un biopic et que le réalisateur a pris beaucoup de libertés pour en faire une adaptation. "Il a fallu que je fasse aussi un peu mon juge Michel tout en le respectant". 
"La French" : la bande-annonce
Le rappel des faits

Le 21 octobre 1981, à Marseille, le juge Pierre Michel est assassiné à l'âge de 38 ans, en pleine rue par deux hommes casqués circulant à moto.
Dénoncés par un informateur, les deux exécuteurs ont été condamnés en 1988 à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 18 ans. Ils sont sortis de prison à l'automne, bénéficiant l'un d'un régime de semi-liberté, l'autre de liberté conditionnelle.

French Connection

Au milieu des années 1970, on assurait qu'il n'y avait plus de laboratoires d'héroïne en France. Le juge Michel n'y croit pas. Originaire de Metz et parachuté à Marseille, il traque les chimistes marseillais dans le monde entier et s'attaque partout au crime organisé, notamment à Gaëtan Zampa, considéré à l'époque comme le parrain de Marseille.

"La French" de Cédric Jimenez (scénario de Audrey Diwan et Cédric Jimenez ) avec Jean Dujardin, Gilles Lellouche, Céline Sallette et mélanie Doutey dans les rôles principaux - Sortie nationale le 3 décembre 2014

"Brice de Nice, j'ai besoin de lui"

Après les films noirs, Jean Dujardin reviendra avec son petit doudou,  "Brice de Nice". Le deuxième volet de la comédie est actuellement en écriture. Le comédien dit avoir été "reconvoqué" par le surfeur gaffeur.