INTERVIEW de Woody Allen : "Les Français m'aiment... Quel mystère !"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 25/06/2012 à 12H26
Woody Allen au 20h de France 2

Woody Allen au 20h de France 2

© France2 / Culturebox

"To Rome with Love", c'est le titre du nouveau film de Woody Allen qui sort en France le 4 juillet. Invité du journal de France 2, le réalisateur, âgé de 76 ans, évoque ce long-métrage mais aussi l'ensemble de sa carrière et de ces films, dont aucun apparemment ne trouvent grâce à ses yeux.

Avec "To Rome with Love", Woody Allen a tourné pour la première fois dans la Ville Eternelle qui sert de décor à un chassé-croisé d'histoires (souvent amoureuses) avec notamment Pénélope Cruz en prostituée, Roberto Benigni en homme politique poursuivit par les médias, mais aussi Elen Page, Alec Baldwin et Jesse Eisenberg. Le réalisateur apparaît lui aussi au casting, ce qui n'était pas arrivé depuis 2006 dans "Scoop". Aucun extrait du film n'étant disponible, on doit pour l'heure se contenter de la bande-annonce qui ne dit pas grand chose de l'intrigue de "To Rome with Love".

 

Lors de la tournée de promotion, Woody Allen a confié qu'il détestait le titre final de ce nouveau long-métrage. Ce dernier devait  à l'origine s'appeler "Bob  Decameron" mais, a t-il regretté, " personne ne savait ce que c'était "Le Décaméron", même en Italie". Nous non plus d'ailleurs, alors voici l'explication : Le Décaméron est un recueil de cent nouvelles écrites en italien par Boccace  au 14ème siècle, une allégorie devenue célèbre pour ses "récits de débauche amoureuse" (dixit Wikipédia).  Ayant abandonné ce titre, Woody Allen avait pensé à "Nero Fiddled", une référence au despotique empereur Néron qui, selon la légende, aurait jouer de la lyre pendant que Rome brûlait à ses pieds. Mais là encore, la référence était trop obscure pour le grand public. Avec "To Rome with Love", il ne prend aucun risque et boucle ainsi sa série sur les capitales européennes puisque ses précédents films se sont passé successivement à Londres (Match Point), à Barcelone (Vicky Cristina Barcelona) et à Paris (Minuit à Paris).

Woody Allen étant lui-même adepte de l'autodérision, on peut se permettre de regarder cette parodie assez drôle de la bande-annonce de "To Rome with Love" réalisée par le site Funny or Die...