Il y a 50 ans, Jacques Demy écrivait "Les demoiselles de Rochefort" avec sa caméra

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/09/2017 à 14H06, publié le 29/08/2017 à 11H19
En 1967 "Les Demoiselles de Rochefort" de Jacques Demy enchantent la France et traversent les frontières avec une bande originale mythique

En 1967 "Les Demoiselles de Rochefort" de Jacques Demy enchantent la France et traversent les frontières avec une bande originale mythique

© Ciné Tamaris

Il y a 50 ans, un trésor du cinéma français voyait le jour. Elles dansent, elles chantent, elles rient, "Les Demoiselles de Rochefort" révolutionnent l'art de la comédie musicale. Derrière la caméra, Jacques Demy orchestre sa nouvelle pépite. Devant l'objectif, Catherine Deneuve et Françoise Dorléac donnent des couleurs et de la joie à la petite ville de Charente-Maritime.

"Nous sommes deux sœurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux, Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do..." Tous les fans de cinéma se souviennent de cette ritournelle sautillante entonnée pas Catherine Deneuve et Françoise Dorléac. Nous sommes en 1967, le jeune réalisateur Jacques Demy a la tête remplie d'idées et de chansons. La bande originale est signée Michel Legrand. 

Les années passent mais les souvenirs restent. Des centaines de Charentais ont participé au tournage. Jean-Louis Frot, ancien président du ciné-club et ancien maire de Rochefort nous délivre quelques secrets de tournage de ce film devenu culte. 

Reportage : M. Ligneau / A. Tribouart / P. Fremont 

Rochefort colorisé par Jacques Demy

Savant metteur en scène, Jacques Demy utilise aussi sa caméra comme une partition musicale. Rochefort, petite ville de Charente-Maritime, prend des couleurs incroyables et la place Colbert  devient un décor de cinéma à ciel ouvert. Bleu, rose, jaune, toutes les façades ont été repeintes aux couleurs des Demoiselles.
Les Demoiselles de Rochefort extrait

© Ciné Tamaris / Allo Ciné
On y danse, on y chante, les habitants se souviennent du tournage comme d'une fête. "Ces notes de couleurs pèsent dans ce que peut ressentir le spectateur, il respire la joie, ce film !", se remémore Jean-Louis Frot, ancien président du ciné-club et ancien maire de Rochefort. Aujourd’hui, Rochefort jouit encore de la notoriété du film de Jacques Demy, le réalisateur l'a rendue célèbre dans le monde entier.

Des tenues mythiques

Dans "Les demoiselles de Rochefort" Catherine Deneuve et Françoise Dorléac sont soeurs (comme dans la vie). Le film de Jacques Demy, raconte l'histoire de ces deux jeunes et belles filles, qui enseignent respectivement la danse et la musique à Rochefort. Delphine et Solange ont la frivolité de leur vingtaine et recherchent le grand amour.
demoiselle de rochefort extrait scène

© Ciné Tamaris / Allo Ciné
L'une est blonde, l'autre est brune, leur complicité est palpable jusque dans leurs tenues, devenues mythiques. Les robes de l’époque sont précieusement conservées au musée de Rochefort. Sous les jupes des filles, on découvre les secrets de fabrication au service de la scénographie. "Ces pans ouverts permettent des effets lorsque les sœurs dansent et tournent", dévoile Maryse Vila-Cornellas, guide conférencière du musée.

50 ans après, "Les Demoiselles de Rochefort" enchantent toujours la ville qui les a vues naître et ceux qui ont participe au tournage. "Jacques Demy a écrit de très belles choses avec une caméra", assure un figurant qui joue dans le film.