[FEUILLETON] Le Grand Rex, histoire d'une salle mythique

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/02/2015 à 14H03, publié le 18/02/2015 à 14H00
Le temple du 7e art depuis 1932, Le Grand Rex de Paris

Le temple du 7e art depuis 1932, Le Grand Rex de Paris

© France 3 / Culturebox

Situé au coeur de Paris dans le 2e arrondissement, Le Grand Rex fait figure de temple du cinéma grand spectacle depuis plus 80 ans. Sa façade art déco, sa voûte étoilée et ses décors baroques en font depuis 1932 un cinéma unique en Europe. Un lieu qui accueille aussi des concerts de musique actuelle et classique.

Classé monument historique, le Grand Rex a connu tous les grands moments du cinéma.
Le Grand Rex en 1957

Le Grand Rex en 1957

© France 3 / Culturebox
La rédaction de France 3 Ile-de-France propose de revisiter l'histoire de la salle mythique. 
Une série réalisée par 
Maud De Bohan, Pierre Pachoud et Anne-Sarah Sfez

Episode 1 : Le temple du 7e art devient le temple de tous les arts

Décors de carton pâte, sièges rouges élimés, plafond étoilé, aujourd'hui le Grand Rex n'est plus seulement un cinéma. C'est aussi une salle de spectacles: danse, concerts, avant-première et même spectacles pour enfants s'y succèdent, en ce moment, à l'occasion des vacances d'hiver, c'est Mickey et sa bande qui s'emparent de la grande salle. Quelques jours plus tôt le spectacle de danse sur glace "Le Lac des Cygnes" et ses 26 patineurs investissaient le lieu. Alain Dierckx, le producteur, rappelle qu'ici "le confort, l'envergure et la qualité sonore sont essentiels" 
Episode 2 : Des étoiles filantes depuis 1932

Depuis 1932, la salle hors-norme du boulevard Poissonnière captive les amateurs du 7e art. Car le Grand Rex est bien plus qu'un simple cinéma. Dans les années 30, Jacques Haik, riche producteur et distributeur de films, propriétaire de l'Olympia, décide de faire construire le Grand Rex. Dès son ouverture, la salle mythique parisienne voit défiler dans ses allées les plus grandes vedettes internationales du cinéma. En 1957, Gary Cooper inaugure au bras de Mylène Demongeot le premier escalator installé dans un cinéma. Aujourd'hui encore, il fait cet effet étoilé sur les plus grandes stars du cinéma. Quentin Tarantino, Christopher Nolan adorent cet endroit qui a conservé son mode de projection avec un support film, jugé plus chaud que le numérique.
Episode 3 : la salle de projection
Ils sont trois projectionnistes à se relayer nuit et jour dans la cabine de projection du Grand Rex qui pilote sept salles. A la construction de l'établissement, l’architecte avait compétemment oublié l'emplacement de la cabine, ce qui explique un décrochement dans le mur extérieur. A partir de 2009, la cabine se modernise et s'équipe en technologie numérique, mais la projection en pellicule 35 mm résiste. Une magie que nous fait découvrir Jean-Claude Mahe, projectionniste au Grand Rex depuis 20 ans.
Episode 4 : Les fans 
Comme tout mythe, le lieu intrigue, passionne, électrise les très fidèles spectateurs. Car les fans invétérés du Grand Rex existent bel et bien et ne rateraient sous aucun prétexte une avant-première exceptionnelle ou une trilogie en rétrospective. Pour certain c'est même une grande famille chargé d'anecdotes. Rencontres avec ces adeptes 
  
Ses façades et toitures, ainsi que la salle et son décor font l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du 5 octobre 1981.
Ce cinéma géant peut accueillir plus de 2.700 personnes dans sa configuration actuelle et affiche, encore aujourd'hui, une fréquentation de 1,25 million de visiteurs par an.

Le Grand Rex
1, Boulevard Poissonnière
75002 Paris

Métro : Bonne nouvelle