Tim Roth, Mister Orange au festival Lumière de Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 17/10/2012 à 11H45
Tim Roth au festival Lumière de Lyon

Tim Roth au festival Lumière de Lyon

© Jean-François Lixon

L’acteur britannique Tim Roth a participé mardi soir 16 octobre 2012 à Lyon à la projection du film « Little Odessa » dans le cadre du festival Lumière. Il a ensuite répondu à quelques questions du public.

Connu du monde entier pour son rôle dans la série télévisée « Lie to me », Tim Roth, acteur britannique né en 1961 a pourtant été révélé au grand public par deux films de Quentin Tarantino : « Reservoir Dogs » (1992) et « Pulp Fiction » (1994).

M. Orange
Quiconque a vu le premier ne peut oublier M. Orange, ce personnage de gangster (!) baignant dans son sang à l’arrière d’une voiture conduite par Harvey Keitel, puis dans le hangar où les survivants du hold-up tentent d’identifier le mouchard de la bande.
Dans Pulp Fiction, il est Ringo, le petit ami de Yolanda avec qui il forme un couple de jeunes paumés qui a la mauvaise idée de braquer les clients d’un dinner parmi lequels figurent les tueurs Vincent Vega et Jules Winnfield interprétés par John Travolta et Samuel L Jackson.

Tim Roth et Harvey Keitel dans "Reservoir dogs"

C’est pourtant un autre de ses films qui était proposé à Lyon dans le cadre du Festival Lumière 2012.

Tueur à gages
« Little Odessa » de James Gray est sorti en 1994. L’histoire raconte le retour d’un tueur à gages juif d’origine russe, Joshua Shapira, dans le quartier de son enfance, Brighton Beach surnommé Little Odessa. Cette partie de Brooklyn concentre en effet une importante population originaire d’Europe de l’Est, dont nombre de Juifs russes. Or Shapira est tricard dans ce quartier excentré de New York pour avoir tué le fils du patron de la mafia russe.
En plus du thriller policier, « Little Odessa » est aussi un drame familial, le tueur découvrant que sa mère est mourante alors que son père lui refuse l’entrée du domicile de la famille.

La bande annonce en VO de Little Odessa (trahi par une voix off en décalage avec l'ambiance du film)

Anecdotes

L'acteur ne s’est pas contenté d’être présent avant la projection aux côtés de Thierry Frémaux, le directeur de l’Institut Lumière de Lyon et le délégué général du Festival de Cannes, il est revenu à la fin du film et s’est prêté aux questions du public.

Tim Roth a ainsi croisé les doigts en évoquant un projet de série télévisée avec le réalisateur américain Steven Soderbergh et raconté quelques anecdotes concernant le tournage de « Little Odessa » dans le quartier même où se situe l’action. Rappelant que sa population est particulièrement rude, il a rapporté la scène suivante : alors que son personnage vient de tuer d’une balle dans la tête un mafieux dans une cabine téléphonique, tous les badauds assistant au tournage se sont mis à applaudir. Une vieille femme, passant par là sans peut-être savoir qu’il s’agissait d’un tournage a alors craché sur ce qu’elle pensait être un cadavre étendu sur le trottoir.

Tim Roth écoutant la traduction de ses propos par Thierry Frémaux,

Tim Roth écoutant la traduction de ses propos par Thierry Frémaux,

© Jean-François Lixon

Lion d'argent à la Mostra de Venise, « Little Odessa » doit ressortir le 14 novembre 2012 au cinéma.

Tim Roth est aussi le réalisateur en 2000 du très remarqué "The war zone".