Lumière 2012 : Ken Loach fait goûter sa "Part des anges"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 20/10/2012 à 16H52
Ken Loach a présenté son dernier film aux spectateurs du Comœdia

Ken Loach a présenté son dernier film aux spectateurs du Comœdia

© C. Pauilhac

Quelques heures avant de recevoir le Prix Lumière, l'invité d'honneur du festival est venu présenter son dernier film au cinéma Le Comœdia à Lyon. Bien que "La Part des anges" ait remporté le prix du jury à Cannes 2012, c'est avec humilité que son réalisateur, Ken Loach, est venu rencontrer son public.

"C'est un grand honneur d'être aujourd'hui parmi vous, Français, car sans vous je ne travaillerais pas..." C'est dans la langue de Molière que Ken Loach se présente aux trois cents spectateurs du Comœdia. Il poursuit en anglais : "Votre système de production et de distribution de films est le meilleur que je connaisse. Je vais vous donner un exemple : lorsque mon film "Le Vent se lève" (Palme d'Or du Festival de Cannes en 2006) est sorti en Angleterre, il n'a été diffusé que dans 40 salles. En France, il y a eu 400 copies ! Vous voyez donc combien vous êtes importants pour moi."

Ces quelques mots vont droit au cœur de ce public qui aime (déjà) Ken Loach... Et qui, quelques instants plus tard va adorer "La Part des anges". Cette chronique sociale, sur fond de chômage, aurait pu verser dans le drame. C'est au contraire un film plein d'espoir, d'humour et d'énergie positive. "J'avais entendu dire que ce n'était pas le meilleur film de Ken Loach et finalement je ne suis pas déçue. Je l'ai trouvé distrayant", confie une spectatrice à la sortie de la salle. Une autre, fan du réalisateur, renchérit : " Il y a toujours de l'optimisme dans ses films. Il y a toujours de la solidarité et de l'entraide!"

 

Durant toute la séance, le public du Comœdia vit toute une palette d'émotions en suivant le parcours quasi initiatique de Robbie : la peur, la surprise, l'attente, le dégoût et surtout le rire ! Tous repartent le sourire aux lèvres et  quelques bonnes idées en tête, à l'instar du jeune Guillaume : "Je ne connaissais pas du tout ce réalisateur, c'est le premier de ses films que je vois. Je ne sais pas si c'est représentatif, mais j'ai trouvé ça vraiment super frais, un super moment... ça m'a donné envie de voir d'autres films de Ken Loach!" A bon entendeur... 

 

Lumière 2012 : voir tous les reportages de Culturebox