Tout le palmarès du PIFFF : "Bellflower" Prix du meilleur film

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 28/11/2011 à 07H43
"Bellflower", prix du PIFFF 2011

"Bellflower", prix du PIFFF 2011

© PIFFF

Le jury international du PIFFF, Roger AVARY, Jaume BALAGUERO, Christophe GANS et Lucile HADZIHALILOVIC, a rendu son verdict en soulignant la qualité de la programmation de cette première édition du Paris International Fastastic Film Festival (PIFFF), en couronnant "Bellflower" de l'américain Evan Glodell.

PIX DU JURY INTERNATIONAL :
BELLFLOWER
Réalisé par Evan Glodell (Etats-Unis - 2011)
Sortie en salles prévue pour le 28 mars 2012
Synopsis : Deux amis se préparent à une apocalypse nucléaire en construisant armes et véhicules de destruction.  Mais une fille va venir tout perturber...
 

PRIX DU PUBLIC
MASKS
Réalisé par Andreas Marschall (Allemagne - 2011)
 

L'association Paris Ciné Fantastique, organisatrice du PIFFF, présidée par Gérard Cohen, tire un bilan très positif de cette première édition :
4.600 spectateurs avec une moyenne de 180 spectateurs par séance pour 16 projections.

Avant la projection du film de Clôture, DETENTION de Joseph Kahn (qui a tenu à venir tout spécialement de Los Angeles pour le présenter en avant-première au public français), l'équipe a donné rendez-vous aux spectateurs pour la 2ème édition du PIFFF, en novembre 2012.

PRIX DU JURY INTERNATIONAL - Meilleur court-métrage international
ex-æquo :
A FUNCTION
Réalisé par Hyun-soo Lee (Corée du Sud - 2011)
La réussite scolaire en Corée du Sud, une question de vie ou de mort...

"Hope" de Pedro Pires

"Hope" de Pedro Pires

© PIFFF

HOPE
Réalisé par Pedro Pires (Canada - 2011)
La violence de la guerre vue à travers les yeux d'un général agonisant sur le champ de bataille.

Le jury courts-métrages, composé de Sébastien BACCHINI (monteur), Stéphane CHAPUT (assistant réalisateur), Antoine CHARREYRON (réalisateur), Juan Carlos MEDINA (réalisateur et scénariste), Hélène SAINT-RIQUIER (Productrice FX) et Jean-Christophe SPADACCINI (Maquilleur FX) a décidé de décerner le :

PRIX DU COURT-MÉTRAGE FRANÇAIS

JUSQU'AU COU
Réalisé par Morgan S. Dalibert
L'homme est un loup pour l'homme. Surtout quand il n'y a plus de témoin.

MENTION SPÉCIALE
PETER

Réalisé par Nicolas Duval
Adapté de la bande dessinée de Régis Loisel.

Après plusieurs échecs dans divers conservatoires d’art dramatique, Stella est enfin retenue dans un atelier privé aux méthodes extrêmement particulières…
	 
	Lire la critique

Après plusieurs échecs dans divers conservatoires d’art dramatique, Stella est enfin retenue dans un atelier privé aux méthodes extrêmement particulières…   Lire la critique

© PIFFF

Le jury Ciné+ Frisson, composé de Myriam Hacène (directrice de la chaîne) et Christophe Commeres (directeur adjoint) a décerné les :

PRIX SPÉCIAL CINÉ+ FRISSON - long-métrage
MASKS

Réalisé par Andreas Marschall (Allemagne - 2011)
Après plusieurs échecs dans divers conservatoires d'art dramatique, Stella est enfin retenue dans un atelier privée aux méthodes extrêmement particulières...

PRIX SPÉCIAL CINÉ+ FRISSON - court-métrage
JUSQU'AU COU

Réalisé par Morgan S. DalibertAchat par la chaîne pour une diffusion sur ses antennes.