"Cassadaga" : bon baiser de Floride

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 27/11/2011 à 01H42
Brisée après la mort accidentelle de sa petite sœur, Lily s’exile à Cassadaga, Floride, pour se ressourcer. Sur place, elle va tenter d’entrer en contact avec son esprit, mais c’est finalement avec celui de la victime d’un tueur en série qu’elle va avoir affaire…
	 
	Lire la critique

Brisée après la mort accidentelle de sa petite sœur, Lily s’exile à Cassadaga, Floride, pour se ressourcer. Sur place, elle va tenter d’entrer en contact avec son esprit, mais c’est finalement avec celui de la victime d’un tueur en série qu’elle va avoir affaire…

 

Lire la critique

© PIFFF

Enfin le film qu’on attendait au PIFFF. Une histoire qui allie des spectres et un psycho-killer particulièrement tordu. Dario Argento n’aurait pas désavoué ce deuxième film de l’Américain Anthony DiBlasi qui n’a pas encore trouvé de distributeur. Souhaitons-lui que ça ne tarde pas.

Après une scène d’enfance traumatisante, le film suit une jeune sourde, prof de dessin, qui perd sa jeune sœur. Déménageant dans la ville de Cassadaga, en Floride, elle découvre qu’elle est la capitale des spirites. Assistant à une séance, des esprits ne vont plus la quitter pour une mission de tous les dangers.

Ces fantômes lui empoisonnent la vie pour se délivrer de l’entre deux mondes dans lequel les a plongé un pervers. Anthony DiBlasi s’immerge dans son récit original (qu’il a écrit réalisé et monté) sans le quitter d’un pas, relançant régulièrement son intrigue au lieu de se perdre dans des scènes d’exposition envahissantes.

"Cassadaga", d'Anthony DiBlasi (Etats-Unis) - Compétition

"Cassadaga", d'Anthony DiBlasi (Etats-Unis) - Compétition

© PIFFF
 

Il joue fort bien de virages de couleurs très bien adaptés à son sujet et son récit.  La Floride y est loin d’être le paradis touristique et de villégiature qui la caractérise d’habitude. Nerveux dans sa mise en scène et le montage, "Cassadaga" présente le psycho-killer le plus fêlé depuis John Do de "Seven". Intéressant. Autre bonne surprise, celle de retrouver Louise Fletcher (l’infirmière de "Vol au-dessus d’un nid de coucou") qui se fait rare à l’écran. Effrayant, violent et sanglant, âmes sensibles s'abstenir.

Cassadaga
D'Anthony DiBlasi (Etats-Unis) - 1h42
Avec : Kelen Coleman, Kevin Alejandro, Louise Fletcher
Pas de sortie prévue aujourd'hui