[DEAUVILLE] Melvin Van Peebles : "Essayer de dire la vérité avec tout son coeur"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 07/09/2012 à 09H50
Melvin Van Peebles

Melvin Van Peebles

© Culturebox

Au lendemain de l'hommage que lui a rendu le festival de Deauville, le réalisateur américain Melvin Van Peebles nous a accordé un long entretien. L'occasion de revenir avec lui sur son parcours mais également sur sa relation avec le septième art et le regard qu'il porte sur le cinéma américain contemporain.

A l'évocation de la cérémonie de mercredi soir, Melvin Van Peebles observe quelques secondes de silence avant de commencer à parler. Chaque mot est empreint d'émotion. L'homme a rencontré beaucoup d'obstacles sur son parcours et semble encore en rencontrer aujourd'hui, lorsqu'il aborde avec nous la question de l'argent, véritable nerf de la guerre dans un média à cheval entre l'art et l'industrie. Il ne veut pas pour autant qu'on le prenne en pitié mais est fier d'avoir été en quelque sorte l'un des pionniers du cinéma indépendant, un cinéma qu'il est heureux de voir défendu à Deauville: "On donne leur chance à des gens à qui on n'en a pas forcément donné auparavant".

Il a également évoqué avec nous ce qu'il considère être une éthique du cinéma indépendant, "ces films essayent de dire avec tout leur coeur la vérité", son rapport ambigu avec la blaxploitation, un mouvement dont il revendique la paternité mais dont il déplore les dérives, et son rapport à la création, lui qui a touché à différentes disciplines artistiques, du cinéma à la littérature en passant par la musique ou la bande-dessinée.