Festival Caméras des Champs, la ruralité du monde racontée en images

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 30/05/2010 à 14H32
Festival Caméras des Champs, la ruralité du monde racontée en images

Festival Caméras des Champs, la ruralité du monde racontée en images

© Culturebox

La 12ème édition du festival Caméras des Champs a eu lieu du 26 au 30 mai 2010 à Ville-sur-Yron en Meurthe-et-Moselle. Dédié au film documentaire, ce festival s'intéresse à la ruralité à travers le monde. Le cru 2010 a réuni 20 documentaires en compétition. Quant aux 25 projections gratuites, elles ont attiré 3000 spectateurs. 

Caméras des Champs trace lentement mais sûrement son sillon dans l'univers des festivals dédiés aux documentaires. Cette année, le comité de visionnage a reçu près de 120 films, la plupart venant de France et de Belgique, même si les thématiques abordées ne se limitent pas aux frontières européennes. La réputation du festival attire des professionnels : "Désormais" souligne Luc Delmas, directeur du festival, "on ne reçoit pratiquement plus que des films de production ou de coproduction et peu de films indépendants ou amateurs". Une évolution qui accompagne la volonté des organisateurs, à savoir donner une dimension "plus professionnelle" au festival.
Le palmarès 2010 :
- 1er Prix et Prix des lycéens : Aurélien Lévêque avec "El Puesto", portrait d'homme vivant seul dans les vastes étendues de la Patagonie.
- 2ème Prix : Stéphanie Gillard avec "Le petit prince des sables", chronique de la vie d'enfants touaregs
- 3ème Prix : Pascal Boucher et son "Bernard, ni dieu ni chaussettes"
- Prix du public : Jean-Jacques Rault avec "Vague à l'âme paysanne", le portrait de trois paysans passionnés par leur terre mais pris en étau entre les aides européennes et les prix du marché.
- Prix d'encouragement : Marie Chenet pour "Entre chiens et loups"

A voir aussi sur Culturebox :
- Bernard, ni Dieu ni chaussettes, documentaire sur un agriculteur anarchiste
- L'oeil de Raymond Depardon sur le monde rural
La ferme du Garet, l'exposition consacrée aux racines de Raymond Depardon
- La culture, un outil contre l'exode rural ?