Fatima, quand une femme de ménage devient l'héroïne d'un film de Philippe Faucon

Par @Culturebox
Mis à jour le 22/08/2014 à 18H52, publié le 22/08/2014 à 15H08
Fatima, interprétée par Soria Zeroual en cours d'alphabétisation

Fatima, interprétée par Soria Zeroual en cours d'alphabétisation

© Culturebox

Une femme de ménage héroïne d'un long-métrage de cinéma. Le réalisateur Philippe Faucon a confié le rôle titre de son film "Fatima" à une Algérienne de Givors dans le Rhône. Une première expérience de comédienne pour Soria Zeroual, parfait témoin des difficultés dûes à la barrière de la langue que peuvent rencontrer certains migrants.

Synopsis
Fatima est séparée de son mari et vit seule avec ses deux filles de 16 et 19 ans. Elle maîtrise mal le français, qu’elle continue à apprendre difficilement entre ses journées de ménage, en cours d’alphabétisation. Elle vit avec frustration et humiliation cette séparation par la langue avec ses filles. Elle est également habitée par la crainte que celles-ci ne puissent connaître autre chose que le parcours frustrant et déconsidéré qui a été le sien. Elle s’efforce donc, avec obstination, de soutenir les études des filles. Un jour, elle se met à écrire en arabe dans un cahier tout ce qu’il ne lui a pas été possible de dire jusque-là en français à ses filles...
 
Prière à la lune
Ce nouveau projet de Philippe Faucon est librement adapté du récit autobiographique “Prière à la Lune” de Fatima Elayoubi (Ed. Bachari). Le réalisateur pose son regard sur la question de l’intégration et rend compte du décalage entre les générations d’immigrés, la difficulté d’une femme isolée à trouver sa place dans la société française et sa volonté de garantir un avenir à ses enfants. Tournage à Lyon et à Marseille depuis le mois de juin.
Reportage : J. Sauvadon / J. Jacquard / F. Gramond
Philippe Faucon
"L’Amour", "Sabine", "Muriel fait le désespoir de ses parents", "Samia", "La Trahison", "Dans la vie", ou encore "La Désintégration", pour ne citer que ses films de cinéma… Philippe Faucon est l’auteur depuis les années 90 d’une œuvre discrète mais remarquable par son intelligence. Il aborde des sujets de société essentiels voire tabous de l’histoire contemporaine. On retrouve dans ses films de formidables portraits féminins. Fatima va venir enrichir ce travail.
Philippe Faucon à la Mostra de Venise, pour "La désintégration", septembre 2011

Philippe Faucon à la Mostra de Venise, pour "La désintégration", septembre 2011

© Giuseppe Cacace / AFP
Soria est Fatima
Pas facile de trouver aujourd'hui en France, une comédienne de 45 ans qui parle difficilement le français. L'immigration d'Afrique du Nord date essentiellement des années 60, alors forcément les dernières générations sont nées en France. Pourtant Philippe Faucon avait besoin de trouver sa Fatima. C'est finalement dans la banlieue de Lyon qu'il va la trouver. Soria Zeroual est parfaite dans ce rôle car elle vit au quotidien la problématique qu'a voulu souligner le réalisateur dans ce film. 
Soria Zeroual, une femme qui sourit à la vie

Soria Zeroual, une femme qui sourit à la vie

© culture box