Retour vers le futur II : le méchant Biff Tannen inspiré de Donald Trump

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/10/2015 à 11H17, publié le 23/10/2015 à 11H15
Biff Tannen (Thomas Francis Wilson) dans Retour vers le futur II

Biff Tannen (Thomas Francis Wilson) dans Retour vers le futur II

© Allo Ciné

Le scénariste de "Retour vers le futur" Bob Gale a expliqué s'être inspiré de Donald Trump, actuel favori des primaires républicaines aux Etats-Unis, pour imaginer le destin de Biff Tannen, le méchant de la trilogie, selon le The Daily Beast.

Interrogé sur les comparaisons entre Biff Tannen, personnage de fiction imaginé dans les années 1980 et Donald Trump, le milliardaire dominant la course des primaires républicaines pour la présidentielle de 2016, le scénariste a répondu au Daily Beast : "Nous y avions pensé lorsque nous avons fait le film ! Vous plaisantez ?". "Si vous regardez à nouveau le 2e volet (de la trilogie), il y a une scène où Marty défie Biff dans son bureau et un immense portrait de Biff est accroché au mur, et il y a un moment où il prend la pause à l'identique du portrait", poursuit Bob Gale dans cette interview.
Retour vers le futur II : Marty découvre l'immense casino de Biff Tannen
Après son bond dans le futur, à bord de la machine à voyager dans le temps DeLorean, Marty découvre que Biff Tannen est devenu en 2015 "l'un des hommes les plus riches et les puissants des Etats-Unis", selon la description du musée dédié à sa gloire. 

L'ennemi juré de MacFly multiplie les conquêtes, affectionne les dorures et possède un immense casino. Ce bâtiment flamboyant ressemble à l'hôtel-casino Trump Plaza, dont la  construction a été achevée en 1984 à Atlantic City, cinq ans avant la sortie de "Retour vers le futur II", relève le Daily Beast.
Retour vers le futur II, la bande-annonce
Plusieurs inventions imaginées par les créateurs de "Retour vers le futur" comme le fax, les drones ou la visioconférence, font désormais partie de notre quotidien. Outre l'ascension politique d'un milliardaire tapageur, Bob Gale peut se féliciter d'un pronostic devenu exact sur le plan sportif: le succès de  l'équipe de baseball des Chicago Cubs. Les "Cubs", qui n'ont plus gagné les World series depuis 1908 et sont la risée de la ligue, ont atteint cette année les demi-finales. Robert Gale avait imaginé dans un clin d'oeil humoristique que l'équipe remporterait en 2015 la compétition.