"Un jour comme un autre" prix fiction du Festival du film d'histoire de Pessac

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/04/2016 à 10H16, publié le 04/04/2016 à 09H37
"Un jour comme un autre" de Fernando Leon de Aranoa

"Un jour comme un autre" de Fernando Leon de Aranoa

© Mediapro / Reposado Producciones / Collection

Le Festival du film d'histoire de Pessac (Gironde), dont le thème était "Un si Proche-Orient", a décerné le prix fiction à "Un jour comme un autre" de Fernando Leon de Aranoa, et le prix documentaire à Georgui Balabanov pour "Et le bal continue".

"Un jour comme un autre" de l'Espagnol Fernando Leon de Aranoa, sorti le 16 mars sur les écrans, raconte l'histoire d'un groupe d'humanitaires dans une zone de guerre, avec Benicio del Toro, Tim Robbins et la Française Mélanie Thierry. Ce film, adapté du roman "Dejarse Llover" de l'Espagnole Paula Farias, a reçu le prix Goya 2016 de la meilleure adaptation.
Le prix du documentaire est allé au Bulgare Georgui Balabanov pour "Et le bal continue" qui en 90 minutes interroge des Bulgares pour dresser le portrait d'un pays à la dérive.

Le prix de la ville de Pessac n'a pu départager deux films qui sont arrivés ex-æquo. Celui du journaliste franco-bosnien, Nedim Loncarevic, "La voix de Srebrenica" qui raconte l'horreur de la prise de la ville Bosniaque tombée aux mains des nationalistes serbes durant la guerre en ex-Yougoslavie. Et celui du  Français Michael Prazan "Le combattant de la paix" sur Benjamin Ferencz qui a été le plus jeune procureur en charge de juger les crimes nazis à Nuremberg en 1946 et a consacré sa vie à la justice internationale.

Un Prix Pape Clément, décerné à une personnalité de l'histoire ou du cinéma, a été attribué à Elie Barnavi, historien, essayiste et ex-ambassadeur d'Israël en France. Le Prix du livre d'histoire du cinéma a été quant à lui décerné à Hervé Dumont pour "Napoléon, l'épopée en 1000 films : cinéma et télévision de 1897 à 2015".

Habituellement en novembre, le Festival du film d'histoire de Pessac avait été reporté début avril suite aux attentas de Paris et a enregistré 18.000 entrées en quatre jours. Pour cette 26e édition, près d'une centaine de films du Proche-Orient se sont mêlés à des débats sur cette région du monde et  notamment aux questions du terrorisme. Le thème de la 27e édition, du 14 au 21 novembre 2016, sera "La culture et la liberté".