Tahar Rahim et Adèle Exarchopoulos présentent "Les anarchistes" en avant-première

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/10/2015 à 17H47, publié le 28/10/2015 à 17H28
Tahar Rahim et Adèle Exarchopoulos dans "Les anarchistes" d'Elie Wajeman 

Tahar Rahim et Adèle Exarchopoulos dans "Les anarchistes" d'Elie Wajeman 

© France 3 / Culturebox

Projeté en avant-première au festival Cinemed de Montpellier en présence de Tahar Rahim et d'Adèle Exarchopoulos, "Les anarchistes" d'Elie Wajeman plonge dans le Paris des infiltrés. Le film raconte comment un brigadier se lie d'amitié avec un groupe de contestataires à la fin du XIXe siècle.

Esthétique bleue, personnages en costumes, intrigue tendue, le film d'Elie Wajeman, "Les anarchistes", se déroule à Paris en 1899 et se centre sur le personnage du brigadier Jean Albertini qui est choisi pour infiltrer un groupe d’anarchistes. Il découvre alors l'amitié puis l'amour, la question des choix s'impose à lui.

Pour incarner ce jeune policier, le réalisateur a choisi Tahar Rahim : "C'est toute la complexité du personnage:  jusqu'à quel point il doit rester fidèle à la République et à quel moment il laisse ses sentiments prendre le pas... à quel moment il trahit", révèle le comédien lors de la présentation du film en avant-première au festival Cinémed de Montpellier. 

Reportage : G. Lefèvre / G. Spica / F. Paul Palier

Synopsis : Le brigadier Jean Albertini, pauvre et orphelin, est choisi pour infiltrer un groupe d’anarchistes. Pour lui, c’est l’occasion de monter en grade. Mais, obligé de composer sans relâche, Jean est de plus en plus divisé. D’un côté, il livre les rapports de police à Gaspard, son supérieur, de l’autre, il développe pour le groupe des sentiments de plus en plus profonds. 

"Les anarchistes" film français d'Elie Wajeman avec Tahar Rahim, Adèle Exarchopoulos, Swann Arlaud - Durée 01h41 -  Sortie le 11 novembre 2015

Cinemed au Corum de Montpellier Du  24 au 31 octobre 2015