"Seule la terre" de Francis Lee reçoit le Hitchcock d'or au festival de Dinard

Par @Culturebox
Publié le 01/10/2017 à 12H49
Alec Secareanu et Josh O'Connor dans "Seule la terre" de Francis Lee

Alec Secareanu et Josh O'Connor dans "Seule la terre" de Francis Lee

© Salzgeber & CO. Medien GmbH

"Seule la terre" de Francis Lee, une histoire d'amour entre deux hommes dans une ferme du Yorkshire, s'est vu décerner le Hitchcock d'or au 28e festival du film britannique de Dinard (Ille-et-Vilaine). Un "grand film d'amour", a déclaré Nicole Garcia, qui présidait le jury.

"Seule la terre" ("God's Own Country"), qui doit sortir en salles le 6 décembre, a aussi décroché le Grand Prix du jury du festival de Dinard, présidé par l'actrice et réalisatrice Nicole Garcia, ainsi que le Hitchcock "Coup de coeur" décerné par l'association La Règle du jeu.
"Seule la terre" ("God's Own Country"), la bande annonce

"Un grand film d'amour", pour Nicole Garcia, la présidente du jury

Il met en scène l'histoire de Johnny, qui travaille dans la ferme de ses parents perdue dans le brouillard du Yorkshire, et de Gheorghe, un saisonnier, qui arrive à la ferme pour lui prêter main forte. "C'est un grand film d'amour", a résumé à l'AFP Nicole Garcia.
 
Le Hitchcock du meilleur scénario a été attribué à "Daphné" de Peter Mackie Burns, sur le quotidien tourbillonnant d'une jeune femme drôle mais malheureuse, qui réalise la nécessité de changer de vie.
 
La mention spéciale du jury et le Hitchcock du public sont revenus à "Pili" de Leanne Welham, qui narre l'histoire d'une ouvrière tanzanienne séropositive qui peine à nourrir ses enfants avec deux dollars par jour.


40 films projetés, dont 20 en avant-première

Nicole Garcia a salué "une sélection formidable" avec des films "souvent à la fois émouvants et drôles", des "héros qui cherchent à sortir d'une gangue qui les surdétermine".
 
Une quarantaine de films ont été projetés dans cinq salles de mercredi à dimanche, dont vingt en avant-première et six en compétition, à l'occasion de cette 28e édition.
 
L'an dernier, le festival avait récompensé du Hitchcock d'or et du prix du scénario "Sing Street", une coproduction irlando-américano-britannique réalisée par l'Irlandais John Carney.