Setsuko Hara, actrice fétiche du réalisateur japonais Ozu, est morte à 95 ans

Par @Culturebox
Publié le 26/11/2015 à 10H20
L'actrice japonaise Setsuko Hara dans "Voyage à Tokyo" de Yasujiro Ozu - 1953

L'actrice japonaise Setsuko Hara dans "Voyage à Tokyo" de Yasujiro Ozu - 1953

© Kobal / The Picture Desk

Setsuko Hara, légende du cinéma japonais et actrice fétiche de Yasujiro Ozu, est morte à l'âge de 95 ans, a rapporté jeudi la presse japonaise en citant sa famille.

De son vrai nom Masae Aida, elle avait été hospitalisée à la mi-août. Son décès survenu le 5 septembre n'a été rapporté que cette semaine, faisant la une de tous les grands quotidiens, qui pleuraient "une actrice légendaire", une "madone éternelle".

Setsuko Hara, qui se tenait éloignée des médias après avoir brusquement arrêté sa riche carrière commencée dans les années 1930, "ne voulait pas faire parler" d'elle et de sa maladie, a expliqué à l'agence de presse japonaise Kyodo son neveu, âgé de 75 ans.

Elle avait tourné avec Ozu, Kurosawa, Naruse

Elle était devenue célèbre après la Seconde Guerre mondiale grâce à ses grands rôles dans de nombreux films du réalisateur Yasujiro Ozu, en particulier en 1953 dans "Voyage à Tokyo", considéré comme un chef d'oeuvre du cinéma mondial. Elle y tenait le rôle d'une veuve de guerre plus attachée à ses beaux parents que leurs propres enfants, trop occupés pour en prendre soin dans une société japonaise qui voyait les liens familiaux se distendre.
Setsuko Hara - qui ne s'est jamais mariée, ce qui lui avait valu le surnom de "Vierge éternelle" - a aussi joué sous la direction d'Akira Kurosawa - "Je ne regrette pas ma jeunesse" et "L'idiot" - ou encore des réalisateurs Tadashi Imai et Mikio Naruse.

Humble et élégante, elle s'était retirée après son dernier film en 1962 sans en dévoiler les raisons. Selon les médias, elle vivait près de proches dans la ville balnéaire de Kamakura, ancienne capitale du Japon parsemée de temples à une heure de Tokyo.