Sélection de la Berlinale : une dose d'optimisme dans un monde en crise

Par @Culturebox
Mis à jour le 31/01/2017 à 19H48, publié le 31/01/2017 à 19H19
Le président de la Berlinale peter Kosslick annonce la sélection 2017 (31 janvier 2017)

Le président de la Berlinale peter Kosslick annonce la sélection 2017 (31 janvier 2017)

© Soeren Stache / DPA / AFP

Penélope Cruz, Hugh Jackman, Catherine Deneuve et Ethan Hawke sont attendus sur le tapis rouge du Festival de Berlin, dont le programme "optimiste" dans un monde de crises a été dévoilé mardi. Pour sa 67e édition qui commence le 9 février, la Berlinale prévoit une sélection de 400 productions internationales dont 18 ambitionnent l'Ours d'or.

Le directeur du festival Dieter Kosslick a assuré jeudi lors de la présentation du programme que la Berlinale ne faillira pas à sa réputation de grand festival du cinéma engagé et s'efforcera d'apporter un peu de lumière dans un monde en crise.
 
"Nous avons monté un programme de longs métrages portés par les thèmes du courage et de l'optimisme et qui sont plein d'humour", a-t-il estimé. "Quand on commence à travailler sur un programme, on ne sait pas encore ce qu'il va se passer dans le monde mais c'est comme si ces réalisateurs étaient capables, eux, d'anticiper."
"The Party" de Sally Potter, la bande annonce


Des grosses productions hors compétition

Cette année, le festival, créé juste après la deuxième guerre mondiale, accorde une fois encore une large place au cinéma d'auteur européen avec notamment la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland ("Europa Europa" 1990),  l'Allemand Volker Schloendorff, le Finlandais Aki Kaurismaki ou le lauréat de l'Ours d'or en 2013 avec "Mère et fils", le Roumain Calin Peter Netzer.
 
Les grosses productions seront représentées aussi mais hors compétition, avec "T2 Trainspotting" du britannique Danny Boyle, la suite du film culte des années 1990, et "Logan", le troisième volet des aventures de Wolverine, le super-héros de X-Men.
 
Le premier grand festival de cinéma de l'année en Europe s'ouvrira le 9 février avec en avant-première mondiale le film "Django", première réalisation du producteur et scénariste français Étienne Colmar. L'acteur français Reda Kateb y campe le célèbre guitariste Django  Reinhardt, le génie du jazz manouche dans un Paris sous occupation nazie.
"Logan" de James Mangold, troisième volet des aventures de Wolverine : la bande annonce


Le jury présidé par Paul Verhoeven

Le jury sera présidé par le réalisateur néerlandais Paul Verhoeven ("Basic  Instinct", "RoboCop", "Elle" avec Isabelle Huppert en 2016) et accueillera  également l'actrice américaine Maggie Gyllenhaal ou encore la productrice tunisienne Dora Bouchoura.
 
Côté français, le casting le plus attendu réunit Catherine Deneuve et Catherine Frot à l'affiche de la comédie dramatique "Sage femme" de Martin Provost.
 
Parmi les long-métrages également programmés à la sélection : "The Party", une comédie londonienne de la Britannique Sally Potter avec Kristin Scott Thomas et Timothy Spall qui commence avec une fête et se termine dans le sang.

L'an dernier, c'est le documentaire italien "Fuocoammare, par-delà Lampedusa" de Gianfrano Rosi sur les migrants qui avait reçu l'Ours d'or.
"Trainspotting 2", la bande-annonce
 
La sélection de la Berlinale
En compétition
- "Ana, mon amour", de Calin Peter Netzer, lauréat de l'Ours d'or en 2013,  Roumanie/Allemagne/France
- "Bamui haebyun-eoseo honja" (On the Beach at Night Alone) de Hong Sang-soo, Corée du Sud
- "Beuys", d'Andres Veiel, Allemagne (documentaire sur l'artiste allemand  du 20e siècle Joseph Beuys)
- "Colo" de Teresa Villaverde, Portugal/France
- "The Dinner" d'Oren Moverman avec Richard Gere, Steve Coogan, Laura  Linney et Rebecca Hall, Etats-Unis
- "Django" d'Etienne Comar, France, avec Reda Kateb et Cécile de France  (premier film présenté en ouverture du festival : un biopic sur la vie du génie  du jazz manouche Django Reinhardt)
- "Félicité" d'Alain Gomis, France/Sénégal/Belgique/Allemagne/Liban
- "Hao ji le" (Have a Nice Day) de Liu Jian, Chine (film d'animation)
- "Helle Naechte" (Bright Nights) de Thomas Arslan, Allemagne/Norvège
- "Joaquim", de Marcelo Gomes, Brésil/Portugal
- "Mr. Long" de Sabu, Japon/Chine/Taïwan/Allemagne
- "The Party" de Sally Potter avec Kristin Scott Thomas, Patricia Clarkson,  Emily Mortimer et Bruno Ganz and, Royaume-Uni
- "Pokot" (Spoor), d'Agnieszka Holland, Pologne/Allemagne/République  Tchèque Suisse/Suède/Slovaquie
- "Retour à Montauk" de Volker Schloendorff avec Stellan Skarsgard,  France/Allemagne/Irlande
- "Testrol es lelekrol" (On Body and Soul) d'Ildiko Enyedi, Hongrie
- "Toivon tuolla puolen" (L'autre côté de l'espoir) d'Aki Kaurismaki,  Finlande/Allemagne
- "Una mujer fantastica" (A Fantastic Woman) de Sebastian Lelio,  Chili/Etats-Unis/Allemagne/Espagne
- "Wilde Maus" de Josef Hader, Austriche (premier film)
                
Hors compétition
- "El bar" d'Alex de la Iglesia, Espagne
- "Final Portrait" de Stanley Tucci avec Clemence Poésy, Armie Hammer, Geoffrey Rush, Royaume-Uni/France (biopic sur l'artiste suisse Alberto  Giacometti)
- "Logan" de James Mangold avec Hugh Jackman, Patrick Stewart et Richard E. Grant, Etats-Unis (troisième volet des aventures de Wolverine, superhéros de  X-Men)
- "Sage femme", de Martin Provost avec Catherine Deneuve et Catherine Frot,  France/Belgique
- "T2 Trainspotting" de Danny Boyle avec Ewan McGregor et Robert Carlyle,  Royaume-Uni , le deuxième chapitre du film culte des années 1990.
- "Viceroy's House" de Gurinder Chadha avec Hugh Bonneville, Gillian  Anderson et Manish Dayal, Inde/Royaume-Uni
 
 Berlinale spécial
- "The Bomb" de Kevin Ford, Smriti Keshari et Eric Schlosser, Etats-Unis (film experimental sur les armes nucléaires)
- "Es war einmal in Deutschland..." (Bye Bye Germany), de Sam Garbarski,  Allemagne/Luxembourg/Belgique
- "In Zeiten des abnehmenden Lichts" (In Times of Fading Light) de Matti  Geschonneck, Allemagne
- "La libertad del diablo" (Devil's Freedom) de Everardo Gonzalez, Mexique  (documentaire)
- "La reine d'Espagne" (La Reina de Espana)de Fernando Trueba avec Penelope  Cruz et Mandy Patinkin, Espagne
- "Le jeune Karl Marx" de Raoul Peck, France/Allemagne/Belgique
- "The Lost City of Z" de James Gray avec Charlie Hunnam, Robert Pattinson  et Sienna Miller, Etats-Unis
- "Masaryk" (A Prominent Patient) de Julius Sevcik, République  Tchèque/Slovaquie
- "Maudie" d'Aisling Walsh avec Sally Hawkins et Ethan Hawke,  Canada/Irlande (biopic sur l'artiste canadienne Maud Lewis) 
- "The Trial: The State of Russia vs Oleg Sentsov" d'Askold Kurov,  Estonie/Pologne/République Tchèque (documentaire)
- "Ultimos dias en La Habana" (Last Days in Havana) de Fernando Perez,  Cuba/Espagne
 
 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !