"Regards Croisés" le festival qui célèbre les "salariés singuliers"

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/10/2015 à 17H46, publié le 04/10/2015 à 17H31
Image extraite de "Never give up"

Image extraite de "Never give up"

© DR

Nimes accueillait les 1er et 2 octobre 2015 son festival "Regards Croisés" Courts métrages Métiers et Handicaps. La compétition permet de découvrir des dizaines de films autour du handicap et du monde du travail. Autour du cinéaste Patrice Leconte, le jury est composé de personnalités du cinéma, des associations et du monde de l'entreprise. Plusieurs films étaient produits par des fondations.

Le handicap n'empêche pas le talent. En quelques mots, cette phrase résume la démarche tout entière de ce festival. Tous les films qui le composent et qui y concourent sont des courts métrages d'une durée maximale de 6 minutes. Au coeur de chacun, la compétition en comptait 44, l'histoire dune personne et de son handicap dans le monde de l'entreprise. Et au bout de tous, la conclusion évidente que chacun a sa place quelque part, et qu'il s'agit de la trouver.

Reportage : E. Felix / P. Trouillet / A. Bertholon

Le grand prix du festival a récompensé "Jobs et autres ennuis de Luc" produit et réalisé par Daniel Caracci.
En tout quatorze prix sont venus remarquer divers courts-métrages dans des catégories différentes. Pour voir le palmarès complet, cliquer sur ce lien.


L'image d'illustration pour l'affiche du festival regards Croisés

L'image d'illustration pour l'affiche du festival regards Croisés

© DR