Palmarès du 25e Festival de Dinard : Hitchcock d’or pour "The Goob" de Guy Myhil

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/10/2014 à 11H47, publié le 12/10/2014 à 11H31
Guy Myhill, le réalisateur de "The Goob" se voit remettre le Hitchcock d'or des mains de Catherine Deneuve, la présidente du jury 2014

Guy Myhill, le réalisateur de "The Goob" se voit remettre le Hitchcock d'or des mains de Catherine Deneuve, la présidente du jury 2014

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Le palmarès du 25e Festival du Film Britannique de Dinard a été dévoilé le 11 octobre. Le trophée le plus prestigieux, le Hitchcock d’or, est revenu au film « The Goob » de Guy Myhill. Et c’est le film d’un jeune réalisateur né en France qui s’est vu attribué le Prix du public : « 71 » de Yann Demange, évoque la guerre de Belfast.

Voici donc le palmarès de ce 25e Festival du Film Britannique de Dinard, dont le jury était présidé par Catherine Deneuve :
 
- Hitchcock d’or (qui comprend deux prix, le Grand Prix du Jury et le Prix Ciné) : "The Goob" de Guy Myhill
- Prix du public : "71" de Yann Demange
- Prix du scénario : "Catch me Daddy" de Daniel Wolfe  qui a également reçu le Prix de l’image Technicolor 
- Prix du Meilleur court métrage : "The bigger picture" de Daisy Jacobs
- Prix Coup de cœur (décerné par l’association La règle du jeu) : "Lilting, ou la délicatesse" de Hong Kaou
- Mention spéciale de la meilleure direction artistique : "Frank" de Leonard Abrahamson
- Hitchcock d’honneur : au réalisateur Michael Radford

La guerre de Belfast vu par un franco-algérien 

Parmi les films récompensés, on retiendra "71" de Yann Demange. Ce réalisateur franco-algérien est né en 1977 à Paris mais a grandi à Londres dès l’âge de 2 ans. Il a beaucoup travaillé pour la télévision, réalisant les épisodes de plusieurs séries comme "Journal intime d’une Call Girl", "Dead Set", "Criminal Justice" et "Top Boy" .

Avec ce premier long-métrage, Yann Demange replonge dans la guerre civile qui ensanglanta Belfast en 1971 à travers le portrait de Gary, jeune recrue anglaise envoyée sur le front.
Bande annonce "71" de yann demange
"71" a déjà reçu le Grand Prix du Jury au Festival du film Policier de Beaune.
 
Pour les exploitants de salles, découvrir la perle rare

Pour "71", comme pour les autres films, être projeté et récompensé au festival de Dinard, c'est une aubaine pour se faire connaître. Car de nombreux programmateurs et exploitants de salles de cinéma sont présents au festival qui a d'ailleurs créé le Prix Coup de Coeur. Il est décerné par l’association La règle du jeu qui réunit 53 salles de cinéma situées en Bretagne et Pays-de-la-Loire. Leur leitmotiv : proposer une programmation de qualité justifiant le classement Art et Essai.

Ce prix créé à Dinard, c’est un peu du "donnant-donnant" : il permet au film primé par l’association d’être distribué dans 40 salles du Grand Ouest. Et pour ces exploitants, le festival permet de découvrir des "pépites".
 
Reportage : C. Jauneau / J-M. Piron / T. Descamps
C'est donc le film "Lilting, ou la délicatesse" de Hong Kaou qui a reçu ce Prix Coup de Cœur. Ce film très touchant raconte le deuil d’une mère sino-cambodgienne suite à la mort de son fils. Dans la maison de retraite londonienne où elle vit, elle voit débarquer Richard, qui fut le compagnon de son fils dont elle ignorait l’homosexualité.
Bande annonce "Lilting, ou la délicatesse" de Hong Kaou


Festival du Film britannique de Dinard 
Jusqu'au 12 octobre