Natalie Portman : "J'ai adoré l'idée d'associer le Wild West et une histoire d'amour"

Par @Culturebox
Mis à jour le 25/01/2016 à 15H46, publié le 25/01/2016 à 14H23
La comédienne Natalie Portman invitée du journal de France 2

La comédienne Natalie Portman invitée du journal de France 2

© France 2 / Culturebox

Découverte à l'âge de 13 ans sur les écrans de cinéma dans le film '"Léon" de Luc Besson, Natalie Portman embrasse depuis 20 ans une carrière éclectique. A l'occasion de la sortie en salles de "Jane Got a Gun", la comédienne américaine mariée au danseur étoile français Benjamin Millepied est l'invitée du Journal de France 2. Elle évoque sa vie en France, ses choix cinématographiques et l'avenir.

Natalie Portman porte en elle toute la diversité des cultures du monde. Née à Jérusalem d'un père israélien et d'une mère américaine, elle s'est aujourd'hui installée à Paris aux côtés de son mari le directeur du Ballet de l'Opéra de Paris, Benjamin Millepied.

La comédienne hollywoodienne est l'invitée de Laurent Delahousse au 20h de France 2. "En France, le soutien du gouvernement à la culture c'est vraiment merveilleux", affirme-t-elle pour débuter l'entretien. 

La diversité des rôles

Depuis son rôle de la petite Mathilda dans "Léon", Natalie Portman a incarné toutes sortes de personnage. A 34 ans l'actrice assume son éclectisme et le choix de ses rôles.
"Il faut choisir ce qui nous émeut. Parfois on a envie de s'amuser et parfois on est curieux de travailler avec certains réalisateurs. Il faut toujours sentir un lien avec le personnage que l'on joue", affirme-t-elle. 
On la voit aussi bien dans "Star wars - La Menace fantôme" dans le rôle de la reine Amidala, que dans des oeuvres contemporaines et intimistes, comme "Garden state", ou dans des films du cinéma américain indépendant. Sa composition de strip-teaseuse lui vaut une nomination à l'Oscar du Meilleur second rôle en 2005 dans  "Closer" de Mike Nichols.

Natalie Portman dans "Closer, entre adultes consentants" de Mike Nichols

Natalie Portman dans "Closer, entre adultes consentants" de Mike Nichols

© Gaumont Columbia Tristar Films


Artiste juive engagée auprès de son pays, elle joue sous la direction de l'intransigeant Amos Gitaï dans "Free zone" .
La comédienne, fait aussi ses premiers pas de réalisatrice avec" Eve", un court métrage qu'elle a elle-même écrit. Son film fait l'ouverture du festival de Venise pour les courts en 2008. Elle réitère l'expérience en mettant en scène l'un des courts métrages du film collectif "New York, I Love You".
 

Natalie Portman aux côtés d'Amos Gitaï sur le tournage de "Free Zone"

Natalie Portman aux côtés d'Amos Gitaï sur le tournage de "Free Zone"

© Bac Films

"Black Swan" un Oscar et une belle rencontre

En 2010, elle incarne la jeune ballerine Nina dans "Black Swan". Le film troublant de Darren Aronofsky qui mélange drame psychologique, polar, thriller et épouvante lui vaut un Golden Globe et un Oscar de la meilleure actrice.
"C'est toujours incroyable d'obtenir la reconnaissance de ses pairs, mais le plus important c'est d'être créatif", dit-elle à propos de sa récompense.
Natalie Portman dans "Black Swan"

Natalie Portman dans "Black Swan"

© Twentieth Century Fox France

Le film a également été l'occasion d'une belle rencontre durant le tournage pour Natalie Portman et le danseur et chorégraphe français Benjamin Millepied, qui deviendra son mari. 

La polémique des Oscars 2016

La comédienne de 34 ans est revenue sur la polémique qui sévit actuellement aux Etats-Unis à propos des Oscars 2016 qui brillent (une fois encore) par l'absence d'artistes afro-américains dans les nominations. "C'est un débat très important et il faut l'avoir puisque cela montre quelque chose de très important dans notre société. Pas uniquement devant la caméra mais également derrière la caméra. Si on s'intéresse aux minorités, aux femmes, à toutes ces personnes qui sont nommées dans des sections plus techniques comme le son ou la réalisation, il y en a en réalité très peu, voire pas du tout, chaque année." a indiqué la femme du chorégraphe français Benjamin Millepied à propos de la représentation des minorités ethniques", déclare la comédienne à propos de l'affaire. 

L'engagement dans la peau

En plus de ses activités artistiques, Natalie Portman est engagée aux côtés de la Foundation for International Community Assistance, une association à but non lucratif qui propose des solutions de microcrédit dans les pays en développement.

Le génocide contre les juifs demeure aussi une grande douleur chez la jeune femme. Ses grands-parents ont été tués à Auschwitz et l’actrice juive a incarné Anne Frank dans une adaptation à Broadway du "Journal d’Anne Frank" en 1997.
Profondément impliquée dans les questions de discrimination, interrogée sur la question de l'holocauste par The Times of Israel en août 2015, Natalie Portman rappelait simplement : "Nous devons nous rappeler que la haine existe en tout temps et [qu’elle doit] nous rappeler qu’il faut faire preuve d’empathie envers d’autres personnes qui ont connu la haine aussi. [Cela] ne doit pas être utilisé de façon paranoïaque pour penser que nous sommes des victimes"

La suite : un western et Jackie Kennedy 

Aujourd'hui, Natalie Portman revient dans un rôle taillé sur mesure. Pour "Jane Got a Gun", le nouveau long-métrage mis en scène par Gavin O'Connor, la comédienne joue aux côtés de Joel Edgerton, Ewan McGregor une femme au caractère bien trempé. Un western qui mélange vengeance au révolver et histoire d'amour passionnée. "J'ai adoré l'idée d'associer le wild west et une histoire d'amour", révèle la comédienne.  
Natalie Portman "Jane Got a Gun"

Natalie Portman "Jane Got a Gun"

© Mars Distribution

Natalie Portman tourne actuellement en France une légende américaine. "Jackie", réalisé par le Chilien Pablo Larrain, racontera les quatre jours de la vie de l'ex-première dame des Etats-Unis qui ont suivi l'assassinat de son mari. "c'est une expérience complètement incroyable que nous avons pu tourner en France, ce qui était formidable compte-tenu des liens de Jackie Kennedy avec la France".  

A propos de Natalie Portman

Née en Israël et élevée aux Etats-Unis, Natalie Portman a déménagé à Paris à la fin 2014 pour y suivre son mari le chorégraphe et danseur Benjamin Millepied, qui dirige le ballet de l'Opéra de Paris. Pour son rôle dans "Planétarium", son premier avec un réalisateur français depuis "Léon" de Luc Besson en 1994, l'actrice travaille actuellement son français.