My French Film Festival : la crème du jeune cinéma français sur le web

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/01/2017 à 18H31, publié le 16/01/2017 à 18H29
"Bang Gang" de Eva Husson, en compétition au festival My French Film Festival 2017.

"Bang Gang" de Eva Husson, en compétition au festival My French Film Festival 2017.

© Unifrance

La 7e édition du festival en ligne My French Film Festival organisé par Unifrance a débuté ce week-end. Jusqu'au 13 février, 10 longs métrages et 10 courts métrages de jeunes réalisateurs français en compétition sont proposés aux internautes du monde entier.

Une sélection par thèmes

La sélection du festival est organisée en plusieurs thèmes cette année, dont "Grandir au XXIe siècle", "French Women", "Amour et amitié", "Sentimentalisme à la française" et "Familles en (re)composition".

Au menu des longs métrages en compétition: "Bang Gang (une histoire d'amour moderne)" de Eva Husson, "Le Nouveau" de Rudi Rosenberg, "Peur de rien" de Danielle Arbid, "Marguerite et Julien" de Valérie Donzeli, "Les Ogres" de Léa Fehner, "Préjudice" de Antoine Cuypers, "Je ne suis pas un salaud" de Emmanuel Finkiel, "Irréprochable" de Sébastien Marnier, "Ce sentiment de l'été" de Mikhaël Hers et "Je suis à vous tout de suite" de Baya Kasmi.

Le visionnage des courts-métrages est gratuit dans le monde entier. En revanche, il faut débourser 1,99 euro pour voir chaque long-métrage ou 5,99 euros pour tous les films (format pack festival), à moins de se trouver en Amérique latine, en Pologne, en Russie, en Afrique, en Inde et en Roumanie où l'accès est également gratuit.

Trois prix, dont celui du public

Trois prix seront désignés à l'issue du festival : celui des cinéastes, celui du public et celui de la presse internationale. Les internautes du monde entier sont donc invités à voter sur la plateforme du festival pour élire leur court et leur long préférés. 

Les films lauréats seront diffusés à bord des vols Air France durant six mois à partir de juillet 2017.

En bonus : "Cléo de 5 à 7" et un inédit sur Françoise Dorléac

Les 20 films en compétition sont complétés cette année par 3 longs-métrages et 6 courts-métrages hors compétition, dont "Cléo de 5 à 7" d'Agnès Varda (1962) et "4XD" un court-métrage de 4 mn miraculeusement retrouvé montrant Françoise Dorléac (la soeur de Catherine Deneuve disparue prématurément dans un accident de la route en juin 1967, il y a 50 ans) filmée en 1964 par Philippe Labro.