"Mustang" sélectionné pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/12/2015 à 09H49, publié le 18/12/2015 à 09H30
"Mustang", cinq ados turques se révoltent

"Mustang", cinq ados turques se révoltent

© Weltkino

"Mustang", film français tourné en turc, et "Le tout nouveau testament", qui représente la Belgique, font partie des neuf films présélectionnés pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, a annoncé jeudi l'Académie des arts et sciences du cinéma.

"Le fils de Saul", qui représente la Hongrie et fait partie comme "Mustang" des favoris, figure lui aussi dans la liste des présélectionnés. 81 pays ont  présenté cette année une oeuvre pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère.
              
Le film colombien "L'étreinte du serpent", "A War" du Danois Tobias Lindholm, ou encore "Theeb", qui représente la Jordanie, sont également retenus.


"Mustang", une des révélations de Cannes     

"Mustang", premier long métrage de la réalisatrice franco-turque Deniz Gamze Ergüven, est une coproduction franco-germano-turque d'initiative française acclamée par le public et la critique.
              
Ode à la liberté, "Mustang", présenté au dernier Festival de Cannes à la  Quinzaine des réalisateurs, dont il a été l'une des révélations, raconte le  destin de cinq soeurs rebelles, que leur famille veut marier de force dans un village du nord de la Turquie.
              
C'est la deuxième fois seulement que la France choisit de présenter un film non francophone aux Oscars, après "Orfeu Negro" de Marcel Camus, tourné en  portugais et récompensé en 1960.
"Le Tout Nouveau Testament" de Jaco Van Dormael : la bande-annonce


Pas d'Oscar pour la France depuis "Indochine"          

La France n'a plus remporté l'Oscar du meilleur film étranger depuis "Indochine" de Régis Wargnier, avec Catherine Deneuve, en 1993.
              
"Le tout nouveau testament", de Jaco Van Dormael, est une comédie insolente où Dieu est un homme odieux, avec Benoît Poelvoorde, Yolande Moreau et Catherine Deneuve.
              
"Le fils de Saul", de Lazlo Nemes, suit en caméra à l'épaule le quotidien d'un membre des Sonderkommandos, ces Juifs forcés à collaborer à la Solution finale. Récompensé par le Grand prix du Festival de Cannes, il s'agit également d'un premier long-métrage.


Les 88e Oscars le 28 février     

Six des 9 films sélectionnés ont été choisis par "plusieurs centaines de membre de l'Académie", et les trois autres par le Comité exécutif des films en langue étrangère de l'Académie.
              
La présélection sera ensuite réduite à cinq finalistes, qui seront  annoncés en même temps que le reste des nominations dans les autres catégories,  le 14 janvier.
              
La 88e cérémonie des Oscars aura lieu le 28 février au théâtre Dolby d'Hollywood et sera retransmise sur la chaîne ABC.
"Le fils de Saul" de Laszlo Nemes, la bande-annonce