"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven couronné par le Festival du film de Sarajevo

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/08/2015 à 17H31, publié le 23/08/2015 à 17H21
La réalisatrice franco-turque Deniz Gamze Ergüven reçoit le "Coeur de Sarajevo" pour "Mustang".

La réalisatrice franco-turque Deniz Gamze Ergüven reçoit le "Coeur de Sarajevo" pour "Mustang".

© Haris Memija/SIPA

Le Festival du film de Sarajevo a récompensé samedi 22 août "Mustang" de la réalisatrice franco-turque Deniz Gamze Ergüven et attribué des prix spéciaux au "Fils de Saul" de László Nemes et à "Chevalier" de Athina Rachel Tsangari. Autre point d'orgue de la soirée, en marge de la cérémonie de clôture, l'appel à la libération du réalisateur ukrainien Oleg Sentzov jugé en Russie pour terrorisme.

Créé comme un défi en 1995, dans les derniers temps du siège de la capitale bosniaque par les forces séparatistes bosno-serbes, le Festival du film de Sarajevo est devenu le plus important du genre dans les Balkans. Cette année, 259 films de 57 pays étaient au programme, dont dix en compétition pour le Coeur de Sarajevo.

"Mustang", "Le fils de Saul" et "Chevalier"

Au palmarès, le "Coeur de Sarajevo" du meilleur film a été décerné à "Mustang", de Deniz Gamze Ergüven, le récit de cinq sœurs adolescentes éprises de liberté et tentant de se soustraire aux contraintes d'une société patriarcale.
Le prix de la meilleure interprétation féminine a été décerné collectivement aux cinq jeunes actrices du film, Güneş Şensoy, Doga Doğuşlu, Tuğba Sunguroğlu, Elit İşcan, Ilayda Akdoğan.

Le "Prix spécial du Jury" a été remis au cinéaste hongrois László Nemes  pour "Le Fils de Saul" et une mention spéciale du Jury a été attribuée à "Chevalier" de la réalisatrice grecque Athina Rachel Tsangari. Par ailleurs, les comédiens de ce film ont obtenu collectivement le prix d'interprétation masculine.
Benicio Del Toro recevant son prix à la carrière.

Benicio Del Toro recevant son prix à la carrière.

© Matej Leskovsek/SIPA

Enfin, deux prix d'honneur à la carrière ont été attribués : au comédien Benicio Del Toro et au réalisateur Atom Egoyan.

Appel à la libération du réalisateur ukrainien Oleg Sentzov

Autre moment important du Festival, l'appel à la libération d'un réalisateur ukrainien jugé en Russie pour terrorisme.  Oleg Sentzov, qui risque jusqu'à 23 ans de prison, a été arrêté l'an dernier alors qu'il manifestait contre l'annexion de la Crimée à Simferopol, la capitale du territoire, et a été transféré à Moscou. Son procès pour terrorisme, organisation d'un groupe terroriste et trafic d'armes, qui s'est ouvert fin juillet, doit s'achever prochainement. "Le Festival du film de Sarajevo se joint pleinement à l'appel lancé par l'Académie européenne du cinéma aux autorités de la Fédération de Russie pour obtenir la libération du réalisateur ukrainien Oleg Sentzov", ont annoncé les organisateurs en marge de la cérémonie de clôture.