Prix Bayeux 2017 : "Mossoul", au plus près de la guerre en Irak avec le reporter Olivier Sarbil

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/10/2017 à 13H12, publié le 06/10/2017 à 12H16
"Mossoul" (Sons of Irak)

"Mossoul" (Sons of Irak)

© Olivier Sarbil

Le Prix Bayeux-Calvados des Correspondants de Guerre a projeté "Mossoul", un document réalisé par Olivier Sarbil. Le reporter de guerre a suivi la prise de Mossoul, deuxième ville d'Irak, aux côtés d'un groupe de jeunes soldats de l'armée irakienne. Son film résume six mois de lutte contre Daech. Des images d'un réalisme impressionnant tournées sans aucune censure de la part de l'armée irakienne.

La prise de Mossoul aux forces de Daech a été l'événement de l'été 2017 dans la lutte contre l'établissement du califat islamique. Pendant six mois, la guerre a fait rage dans la deuxième ville d'Irak, l'ancienne Ninive des écrits bibliques. Un reporter de guerre français, Olivier Sarbil, a vécu toute la bataille aux côtés d'un peloton de jeunes soldats de l'armée irakienne. Il en a rapporté "Mossoul" (en anglais "Sons of Irak") un film qui remet à leur place toutes les fictions sur le sujet. Il a été projeté à Bayeux dans le cadre du Prix des Correspondants de Guerre 2017.

Reportage : France 3 Normandie M. Bellinghen / T. Cléon / V. Potel

La bataille de Mossoul est évoquée à plusieurs reprises au cours de l'édition 2017 du Prix Bayeux-Calvados des Correspondants de Guerre. Avec notamment les photos noir et blanc du reporter Yann Grarup, mais aussi à l'occasion d'une exposition collective intitulée "Bakhtiyar Haddad, 15 ans de guerre en Irak ". Elle rend hommage à ce fixeur irakien tué le 19 juin dernier à Mossoul et sans l'aide duquel nombre de reportages que nous avons vus n'auraient pu être tournés.